Pour son premier numéro, et après deux mois de mise en ligne du site Screenopsis, TV France International a demandé aux différents membres de la commission numérique de nous faire part de leur expérience et de leurs attentes. Michel Liberman, président de la commission numérique de TV France International, nous répond.

 

TV France International : Quelle est la genèse de Screenopsis ?

Michel Liberman : La genèse de Screenopsis date d’il y a 5 ou 6 ans. A cette date, tous les adhérents de TV France International ressentaient le besoin de se doter d’un outil numérique performant pour les accompagner dans leur démarche commerciale. De nombreux projets venant de l’extérieur ont été proposés mais aucun n’était satisfaisant. C’est à partir de ce constat qu’est née l’idée d’une plateforme conçue par les adhérents pour les adhérents ; une démarche plutôt ambitieuse compte tenu de la spécificité associative de TV France International !

 

TV France International : Quel est votre rôle et pourquoi une telle implication ?

ML : Quand je suis entré au Conseil de TV France International, ma candidature était motivée par la volonté d’apporter une vision plus générale à l’association. N’étant pas quotidiennement  au contact des acheteurs  mais ayant fait ce métier il y a quelques années, je pensais pouvoir aider à élargir la mission de TV France International tout en en prenant en compte les contraintes ; quand la décision a été prise de lancer ce qui à l’époque ne s’appelait pas encore Screenopsis mais la plateforme numérique de TV France International, j’ai concrétisé mon engagement en participant activement à son élaboration.

En terme d’implication, je n’ai jamais connu au long de ma carrière une telle motivation et une telle assiduité concernant un projet mené collectivement au sein d’une association. Je tiens à rendre  hommage à mes 3 collègues de la commission numérique, Roch Bozino, Guy Knafo et Jean-Luc Vernhet ; ensemble, et bien évidemment avec la direction permanente de TV France International, nous avons créé au cours de ces 4 années une véritable start up ! Des projets initiaux  à la recherche de financement en passant par les contacts directs avec Cap Gemini qui a assuré la réalisation de la plateforme, nous avons construit pas à pas Screenopsis. Ca a été une formidable aventure humaine et technique.

Nous nous sommes beaucoup investis dans le projet, parfois même à la limite du raisonnable compte tenu de nos responsabilités respectives, mais le résultat est là…

 

TV France International : Quels sont les points forts de Screenopsis ?

ML : Le point fort de Screenopsis c’est qu’il respecte à la lettre le brief de départ !

C’est d’abord un outil au service des exportateurs, une aide au travail quotidien des adhérents ; vendre des programmes.

C’est ensuite un outil souple et évolutif ; sa conception lui permet de prendre en compte à la fois immédiatement des aspects qui auraient pu être sous estimés lors de la conception mais plus encore d’accompagner l’évolution du métier d’exportateur dans les prochaines années.

Enfin c’est un outil qui respecte les efforts et les investissements déjà réalisés par les adhérents qui ont investi dans leur propre site ; Screenopsis ne remplace pas ce qui a été développé individuellement  mais au contraire jette de nombreuses passerelles pour accroître l’efficacité des initiatives des adhérents dans le numérique.

 

TV France International : Et selon vous, que représente Screenopsis pour TV France International ?

ML : Screenopsis c’est le début d’une évolution profonde de l’organisation de TV France International. La plateforme n’est qu’un outil. Il reste à mettre en place ce qui me semble le plus important ; l’organisation du TV France International Numérique de demain. C’est cette organisation divisée en deux parties distinctes et complémentaires, le physique avec les marches et le numérique avec la plateforme qui fera la force de notre association dans le futur.

Brick and mortar… ça n’a pas mal réussi à d’autres !!!