C’est bien beau de chercher des pokémons sous les bancs publics, mais imaginez un peu ce que la réalité virtuelle pourrait vous apporter lors de votre prochain déplacement en classe Eco (prenons, au hasard, un vol Paris/Tokyo un petit peu longuet). Vous pourriez vous croire seul au monde sur une plage de Copa Cabana (gardez néanmoins vos vêtement sur vous, s’il vous plaît), ou encore en train de plonger au milieu de la barrière de corail … bref, au large et loin de tout !

juliatim 123RF Banque d'images

Voilà un nouvel aspect de la VR (Virtual Reality, pour les non-initiés), évoqué par Blake Emery, Director of Differentiation Strategy, chez Boing.

Et il n’est pas le seul: la réalité virtuelle est prise très au sérieux pour tenter de soigner les phobiques de l’avion (l’aviophobie toucherait 500 millions de personnes dans le monde). Grâce à la réalité virtuelle, l’esprit est occupé, le patient a l’impression d’être ailleurs et se sent rassuré.

Qantas a été la première compagnie aérienne a avoir tenté l’expérience avec le casque Samsung Gear VR, un casque à utiliser en combinaison avec un smartphone, début 2015. Les résultats de cet essai n’ont pas été dévoilés à la presse, mais on pourra noter que le poids du casque  (près de 500 grammes auquel il faut rajouter le poids du smartphone) est un réel frein à une longue utilisation, car il est peu probable que le voyageur puisse le supporter pendant un film de 2 ou 3 heures.

XL Airways leur a emboîté le pas quelques mois plus tard, avec le Skylights Theatre, un système de lunettes  immersive qui vous plonge littéralement dans le film (diffusé en 2D ou en 3D). Plus légères que les casques habituellement utilisés en Réalité Virtuelle, les lunettes sont autonomes et parfaitement adaptées à une utilisation en vol.

On pourra également évoquer le Zodiac Seats US Visor, qui est déjà pré-installé dans le fauteuil, éliminant ainsi la problématique du poids mais limitant la liberté de mouvement du passager.

Realité virtuelle_Zodiac Seats US Visor

Un monde (virtuel) de possibilités s’ouvrira bientôt (ou presque) pour tous les voyageurs du monde entier. Après, plus dure sera la chute: il faudra bien revenir dans le monde réel…

Copyright: ©juliatim/123RF Banque d’images