L’ordre du jour était le suivant :

  1. Approbation du PV du Conseil d’Administration du 7 juillet 2016
  2. Actualités de l’association : rencontres institutionnelles, organisation interne
  3. Priorité des problématiques
  4. Point sur Screenopsis
  5. Le Rendez-Vous
  6. Marchés : opérations passées et à venir
  7. Mission de réflexion sur l’information internationale
  8. Adhésions – démissions – radiations
  9. Questions diverses

 

Hervé Michel souhaite la bienvenue à Emmanuelle Jouanole, représentante de Terranoa, en remplacement de Cécilia Rossignol.

Par ailleurs, il annonce la naissance du fils de Stéphane Fournier… dans les temps pour permettre une présence au Rendez-Vous !

Enfin, il souligne la tenue de ce Conseil d’administration en l’absence de Mathieu Béjot, fait inédit depuis son arrivée à TV France, du fait d’un souci de santé qui l’a éloigné du bureau depuis la fin juillet. Ce dernier devrait être en mesure de reprendre le travail le 31 août et devrait être présent au Rendez-Vous.

 

Actualités de l’association :

Rencontres institutionnelles : Hervé Michel et Mathieu Béjot se sont rendus à Bruxelles le 12 juillet, accompagnés d’Emmanuelle Bouilhaguet, Marc du Pontavice et Michel Liberman, à la rencontre de Lucia Recalde, la responsable de l’audiovisuel et du programme Media au sein de la DG Connect.

Le but de cet entretien était de faire un point sur les aides Media et d’expliquer les besoins des exportateurs français.

Les préconisations qui découlent de cette rencontre :

  • maintien des relations avec cette unité, qui est très sensibilisée aux problématiques de cinéma et explore les besoins en matière audiovisuelle.
  • la DG Connect propose d’associer TV France à un événement organisé au prochain mipcom
  • proposition d’être plus présent au Parlement européen.

 

Sur ce dernier point, les membres du CA confirment l’importance d’une présence à Bruxelles et auprès de quelques parlementaires influents, mais soulignent son coût élevé.

Un administrateur met en avant l’importance du soutien de Media au cinéma et souligne le lien de cause à effet entre la faiblesse du lobbying audiovisuel et celle des aides allouées.

Une réforme des aides européennes est prévue pour 2018.

La DG Connect, dans une mise en parallèle entre cinéma et audiovisuel, souligne que l’audiovisuel est porteur d’emplois.

Une administratrice déclare qu’une prise en compte européenne des enjeux de l’audiovisuel pourrait même être salutaire pour une meilleure prise en compte nationale.

Les administrateurs souhaitent collectivement que des opérations de communication soient effectuées à l’attention des députés européens notamment français, et que soient fédérés les différents organismes collectifs européens de distributeurs pour des opérations de lobbying sur les besoins de la distribution audiovisuelle.

Hervé Michel répond positivement à cette demande et conclut que cela est un sujet prioritaire qui doit avancer vite et devra également être à l’ordre du jour des prochains échanges avec le Sedpa.

  

Priorités des problématiques

Hervé Michel liste les principaux sujets en cours :

 

  • Le travail des Commissions, notamment celle sur la Réforme des statuts.

Le Bureau exécutif confirme que le sujet est prioritaire compte tenu de l’engagement devant l’ensemble des adhérents lors de la dernière AGO du 1er juin 2016.

 

  • Relations avec le Sedpa

Les relations n’ont pas avancé dernièrement, notamment du fait du départ de la Déléguée générale du Sedpa, Raphaëlle Matthieu. Léo Teste, arrivé dernièrement au Sedpa pour prendre le relai sur les dossiers en cours, prendra contact prochainement avec TV France pour travailler sur Circulez y’a tant à voir, qui doit se dérouler le 6 décembre prochain, malgré la concomitance de l’ATF et du WCSFP. Le souhait est d’organiser un « What’s the buzz » de la production française sur lequel TV France pourrait s’investir.

  • Droits TV5monde dans les contrats Francetv :

Le Sedpa a demandé un rendez-vous à Yves Bigot et propose que TV France s’y joigne.

Des administrateurs pensent qu’il est préférable que le Sedpa aille à ce rendez-vous seul et que TV France appuie cette démarche dans un second temps.

Certains considèrent pour leur part que le sujet est davantage du ressort du Sedpa que de TV France.

 

  • Loi sur la transparence :

Dans le cadre de la loi sur la transparence, il existe des pressions de la SACD et de la SCAM pour remettre en cause les usages en matière de frais déductibles et de taux de commission.

Comme demandé lors du précédent Conseil, Mathieu Béjot a passé plusieurs appels pour faire un état des lieux des pratiques françaises et européennes. A la suite des réponses montrant des pratiques européennes conformes aux usages actuels en France, Mathieu Béjot a pris des contacts avec des cabinets de conseil pour la commande d’un rapport sur les pratiques dans plusieurs pays européens et extra-européens.

La conduite d’une étude n’est cependant plus à l’ordre du jour car le sujet doit être tranché pour le 19 septembre. lors d’une grande réunion au CNC avec tous les professionnels de la production, les auteurs, les réalisateurs, etc.

 

  • Relations avec Unifrance :

Hervé Michel indique qu’un courrier commun avec Unifrance sur le bilan du Rendez-vous de Séoul / Tokyo sera envoyé prochainement.

 

  • Organisation et missions de la BDI :

Il est nécessaire de conclure dans les semaines qui viennent les réflexions sur les missions de la BDI.

Cela pourrait se poursuivre dans le cadre d’une Commission Marchés à tenir prochainement pour travailler sur le plan d’actions 2017.

 

  • Réforme des aides du CNC à l’export :

Stéphane Fournier rend compte de la réunion qui s’est tenue au CNC le 25 août au cours de laquelle le CNC a présenté ses premières options en vue de la réforme du fond d’aide aux exportations avec une automatisation des allocations pour une partie des soutiens. Cependant, selon les simulations présentées par le CNC à cette réunion, le doublement du fonds de 1,8 M€ à 3,4 M€ ne permettra pas de couvrir l’intégralité des dépenses et notamment d’ouvrir de nouveaux types de frais éligibles pour le marketing et le marketing viral. Des propositions en réaction à cette présentation sont à effectuer au plus tard avant le 21 septembre, date de la prochaine réunion de concertation.

Emmanuelle Bouilhaguet rappelle qu’il y avait unanimité des participants pour proposer de ne pas tenter de faire entrer dans le fond d’aide à l’exportation les dépenses de re-masterisation, afin de les reporter à une discussion en cours entre la direction de l’audiovisuel et les syndicats de producteurs sur un fond de soutien à la re-masterisation patrimoniale, selon le même principe que celui existant depuis des années pour le cinéma.

Un administrateur conteste la mise en équivalence des voix off et des doublages, considérant que le doublage ne bénéficierait pas d’un soutien suffisant. Il expose que la clé du développement de l’exportation en animation, premier genre exporté, est la détention des versions linguistiques étrangères. Il suggère que le CNC soutienne prioritairement des dépenses d’investissement plutôt que des charges ponctuelles.

Une administratrice émet des réserves sur le poids accordé aux versions linguistiques, supérieur à 80% du fonds export, qui lui semble disproportionné au regard des autres types de dépenses nécessaires à la promotion et à l’activité de distribution.

Emmanuelle Bouilhaguet mentionne qu’un document de travail circule au sein du Sedpa en vue d’établir une position commune à faire parvenir au CNC avant la réunion du 21 septembre.

La mise au point d’une position commune entre le Sedpa et TV France sera complexe car les délais sont courts pour obtenir un consensus.

 

Screenopsis

Quelques soucis ont été rencontrés cet été dans la mise en place et les développements liés à la vidéothèque du Rendez-Vous.

Les tests réalisés en juillet et début août n’étaient clairement pas satisfaisants.

Capgemini a réagi rapidement à la suite du constat des problèmes début août et a mis en œuvre des moyens nécessaires pour garantir un résultat.

Les tests réalisés la semaine suivante ont permis de vérifier le bon fonctionnement de la vidéothèque sur la base d’une version offline de Screenopsis.

Par ailleurs, suite à une demande initiée par Stéphane Fournier, Capgemini a donné son accord pour sponsoriser la soirée de clôture du Rendez-Vous.

 

Le Rendez-Vous

Hervé Michel présente le programme du Rendez-Vous :

  • forte mobilisation des acheteurs : 276 à date
  • présence importante des vendeurs
  • 1 100 programmes en vidéothèque
  • des événements :
    • soirées Lucky Luke par Mediatoon et Urban culture par Arte Sales
    • projection de Sam par TF1 Studios et Bon Appétit par Balanga
    • parrainage d’un déjeuner par ZED autour de Tous les parfums du monde
    • soirée de clôture surprise avec le soutien de Capgemni.

Il propose aux administrateurs de se référer au dossier du Conseil pour plus de détails.

 

Marchés à venir

Hervé Michel présente les premiers résultats du sondage envoyé par Catherine Charmet aux adhérents sur leur volonté de présence sur les marchés du 2nd semestre 2016.

Hervé Michel précise que le dossier de la Chine avance et que TV France a trouvé un accord avec l’Ambassade pour une prise en charge partagée d’un représentant dont TV France porterait une partie des coûts. De plus, TV France devrait pourvoir confirmer des rencontres chinoises en mars 2017 à Pékin, centrée cette fois prioritairement sur l’audiovisuel avec le soutien de l’Ambassade et toujours en partenariat avec Unifrance.

 

Mission de réflexion sur l’information internationale

Le Conseil propose que Cécilia Rossignol puisse continuer de participer aux travaux sur la définition des nouvelles missions de la BDI au regard des ressources qui lui sont affectées.

 

Adhésions – démissions – radiations

La société MC4 a demandé à démissionner de l’association à compter de 2017 : dont acte.

 

Questions diverses

Au sujet de Series Mania, Hervé Michel informe le CA qu’il compte demander un rendez-vous à Marc Tessier en sa qualité de Président du Forum des Images, car il est en charge de remettre un rapport de préconisation sur le lieu où se déroulera le Festival des séries.

Hervé Michel informe le CA que TV France sera représentée au Festival de Fiction de La Rochelle et participera à la table ronde politique du vendredi sur l’exportation de la fiction.

 

Présents : Hervé Michel (Président de TV France International)

Jérôme Alby (Mediatoon Distribution), Emmanuelle Bouilhaguet (Lagardère Studios Distribution), Roch Bozino (Java Films), Sabine Chemaly (TF1 International), Alec Herrmann (ARTE France), Emmanuelle Jouanole (Terranoa), Emmanuel Leconte (Doc en Stock / Film en Stock), Michel Liberman (GEDEON Programmes), Christophe Nobileau (Newen Distribution), Marc du Pontavice (Xilam Animation), Erick Rouillé (Francetv Distribution), Jean-Luc Vernhet (INA), Valérie Vleeschhouwer (AB International Distribution).

Stéphane Fournier (TV France International)

 

Excusés : Sandrine Frantz (Lukarn), Caroline Mougey (SND – groupe M6).

Mathieu Béjot (TV France International),

 

Prochain Conseil d’Administration :

Le prochain CA se tiendra le mardi 4 octobre 2016 à 9h15.