L’ordre du jour était le suivant :

  1. Approbation du PV du Conseil d’Administration du 30 août 2016
  2. Actualités de l’association : rencontres institutionnelles, organisation interne, priorité des problématiques
  3. Point sur Screenopsis
  4. Bilan du Rendez-Vous
  5. Réforme des soutiens export du CNC
  6. Marchés : opérations passées et à venir
  7. Adhésions – démissions – radiations
  8. Questions diverses

 

Actualités de l’association :

Rencontres institutionnelles :

Chine : Hervé Michel informe le Conseil que TV France est sur le point d’avoir un(e) représentant(e) en Chine, hébergée par l’Ambassade de France. Une procédure de recrutement est en cours par l’Ambassade, et un entretien sera  prochainement mené, par Skype, avec le ou la candidat(e) retenu(e). Le coût de cette personne sera partagé entre TV France et l’Ambassade.

S’agissant de sa lettre de mission, Mathieu Béjot liste les missions précisées au contrat qui comprend la cartographie du paysage audiovisuel chinois et des principaux acheteurs et leur mise à jour, l’accompagnement des sociétés exportatrices dans leurs démarches et voyages de prospection, l’aide au recrutement d’acheteurs chinois pour Le Rendez-Vous, etc. Mathieu Béjot précise que les sollicitations de cette personne par les membres devront passer par l’intermédiaire de l’équipe permanente de TV France, pour une meilleure coordination des actions et un contrôle de ce qui lui est demandé.

 CSA : Hervé Michel, Mathieu Béjot et Jérôme Alby ont été auditionnés au CSA par Nathalie Sonnac et Francine Mariani-Ducray dans le cadre de leur étude sur une cartographie de la distribution audiovisuelle en France.

Les auditions par le CSA et la remise devant se faire dans un court délai, le Sedpa a pris les devants en envoyant un questionnaire quantitatif (type d’entreprise, forme, capital social, nombre de salariés, etc.) à ses adhérents afin de faciliter le travail du CSA.

 Assemblée nationale : Rudy Salles (député des Alpes Maritimes) a lancé des auditions en sa qualité de rapporteur de la mission Audiovisuel Extérieur de la France pour le compte de la commission des Affaires culturelles.

Françoise Petitjean mentionne que la Directrice Générale de la Mondialisation est également auditionnée par Rudy Salles dans le cadre de cette mission.

Hervé Michel ajoute que TV France a reçu un questionnaire vendredi dernier, assez précis sur les moyens de TV France et sa mission, dans le cadre de l’audition du Président et du délégué général qui se tiendra le 5 octobre.

 Festival de la fiction de La Rochelle : Mathieu Béjot a pris part à la table ronde « La fiction française se donne-t-elle les moyens d’exister à l’international ? » aux côtés de tous les responsables des grandes chaînes française, du CNC, de l’USPA, du SPI et de la SACD.

La collaboration des diffuseurs avec les grandes plateformes de VOD internationales, Netflix en premier lieu, a été au cœur des débats, avec des positionnements différents entre TF1 (Gilles Pélisson se déclarant ouvert à des collaborations) alors que Francetv (Delphine Ernotte) s’y déclarait hostile en appelant de ses vœux le lancement d’une plateforme regroupant tous les opérateurs nationaux. Un administrateur souligne la dangerosité du positionnement de Francetv pour le financement des œuvres à l’heure où ces plateformes transnationales y contribuent par des apports d’importance grandissante. Il souhaite à ce titre que TV France propose un rendez-vous à Delphine Ernotte  et Laetitia Recayte (en sa qualité de représentante des affaires commerciales du groupe Francetv et ayant elle-même piloté la coproduction avec une de ces plateformes internationales) pour exprimer l’importance et l’enjeu de la collaboration avec les plateformes internationales.

Hervé Michel prend note de cette demande pour suite à donner.

 Organisation interne :

Sophie Cupillard, responsable de la BDI, a quitté son poste le 30 septembre. Dans le cadre de son préavis, il lui a été demandé d’établir un rapport avec la liste des tâches effectuées par la BDI et des suggestions sur l’avenir de cette activité, le transfert d’un poste de la BDI vers Screenopsis conduisant à réduire le périmètre des services proposés, même s’ils sont utiles et utilisés. Sur la base des réflexions conduites par Cécilia Rossignol et Sandrine Frantz et des recommandations de Sophie Cupillard, il est proposé :

  • La suppression des informations sur la France : 250 sociétés acheteuses sont référencées mais la mission première de TV France reste l’exportation.
  • La suppression de la grille de tarifs : dont les informations sont de moins en moins complètes, faute de réponses des sociétés adhérentes.
  • Sur ce point, les avis des membres du Conseil sont partagés
  • Un aménagement des informations sociétés, en renvoyant parfois à des sites libres d’accès pour des données facilement accessibles
  • Un aménagement des paysages audiovisuels : souhait de mettre à contribution le réseau des attachés audiovisuels pour leur commander des panoramas audiovisuels de leurs territoires.

Françoise Petitjean signale que le MAEDI soutiendra totalement une telle demande pour les 40+ pays couverts par le réseau. Pour ce faire, Francoise Petitjean demande à TV France de lui transmettre un questionnaire type.

Un administrateur souligne la grande qualité du TV Landscape de Médiamétrie qui donne des panoramas précis et précieux par pays et se demande s’ils ne pourraient pas être mis à disposition des adhérents sous réserve d’un accord à conclure avec Médiamétrie.

  • Une sélectivité dans la mise à jour des pays avec priorisation et rotation de traitement en fonction des enjeux et des déplacements.

Michel Liberman souligne l’importance à terme de financer les développements de Screenopsis nécessaires à la création d’un CRM pour connaître les habitudes des clients.

Hervé Michel propose la mise en place d’un Comité de suivi de la réforme des missions de la BDI. Jean-Luc Vernhet et Jérôme Alby se proposent d’y participer. Stéphane Fournier rappelle la proposition de CRossignol de continuer à s’intéresser au sujet sur lequel elle a mis en place une étude. Christophe Nobileau propose également, en cas de besoin, de nommer une personne de son équipe pour se mobiliser sur le dossier.

Par ailleurs, le Conseil valide les premières options listées précédemment.

 Commission Marchés : TV France a souhaité réunir une Commission Marchés car tous ses membres, à l’exception de Jérôme Alby, ont quitté le CA temporairement ou définitivement. Hervé Michel fait appel aux membres du CA et Emmanuelle Jouanole propose ses services. Pour compléter la participation à cette Commission Marchés, il est décidé de  recourir à des représentants extérieurs au Conseil.

Commission Réforme des statuts : Hervé Michel et Mathieu Béjot ont mené une réflexion sur la fixation des cotisations en préparation de la Commission Réforme des statuts dans le but d’adapter le montant au volume de CA export réalisé par les adhérents.

La mesure proposée aurait pour conséquence d’augmenter potentiellement les recettes de cotisation de 29 K€.

En parallèle, l’AIG serait portée à un niveau annuel plus élevé.

Une administratrice mentionne que cela conduit à un calcul étrange où les plus petites sociétés, davantage consommatrices des services de TV France, dont les stands du MIP, paieraient le moins.

Une autre administratrice constate qu’une telle réforme conduirait la majorité des sociétés membres à augmenter de façon très importante leur participation.

Un administrateur mentionne que l’égalitarisme, principe historique de TV France est une bonne chose qui doit se traduire également dans le montant des cotisations.

Jean-Luc Vernhet rappelle l’importance de transférer une partie de la fixation du montant des cotisations au Conseil d’administration au lieu de l’AGO pour une plus grande flexibilité. Il rappelle également en qualité de Trésorier que l’AIG est actuellement sous-consommée. Sa proposition serait alors d’augmenter le montant de l’AIG et d’harmoniser le montant de la cotisation au même montant.

Hervé Michel prend note du rejet du Conseil d’administration de fixer le montant des cotisations en fonction du CA export et propose de traiter plus en détail les modalités de fixation des cotisations lors de la Commission Réforme des statuts qui se réunit après le Conseil.

 Relations avec le SEDPA : La direction de TV France a fait la connaissance de Léo Teste pendant Le Rendez-Vous mais sans avoir la possibilité de vraiment échanger avec lui. Un rendez-vous sera planifié avec le Sedpa dans les prochains jours.

 Unifrance : un courrier est en préparation à destination d’Isabelle Giordano pour lui reformuler des propositions d’actions communes et pour établir un bilan du Rendez-vous Séoul / Tokyo.

 TV5 Monde : Un administrateur souligne les risques juridiques croissants qui pèsent sur les distributeurs de programmes français au regard de la généralisation des mises à disposition de programmes à TV5 par Francetv en parallèle du nombre de langues sous-titrées de diffusion.

Une administratrice signale que TV5 s’apprête à passer de 12 à 20 langues de sous-titrage et que les chaînes étrangères considèrent de plus en plus que cette exploitation est gênante à l’exclusivité qu’ils exigent.

Plusieurs administrateurs mentionnent, dans le cadre des freins réels à l’exportation, l’accord existant depuis des années entre la SACD et la SSA (société des auteurs suisses) qui permet à la TSR de diffuser un quota restreint d’œuvres d’animation française (70 K minutes) dans le cadre d’un forfait. Au-delà de ce quota, le montant des reversements aux auteurs est tellement important que la TSR a renoncé à acheter les animations françaises, s’alimentant alors en séries des pays concurrents. Mathieu Béjot mentionne que les acheteurs d’animation et de fiction de la TSR ont à plusieurs reprises déjà contacté TV France pour dénoncer cet état et voir si une action commune est envisageable.

Hervé Michel propose, sur le dossier TV5 :

  • d’en parler au CSA
  • de demander un rendez-vous à Yves Bigot
  • d’aborder le sujet TV5 avec Delphine Ernotte dans le cadre du rendez-vous qui serait demandé au sujet des plateformes internationales.

Il propose aussi d’évoquer  le sujet du montant des droits d’auteur des programmes français en Suisse avec Gilles Marchand, directeur de la TSR.

  Réforme des soutiens export du CNC

Stéphane Fournier fait un point sur la concertation en cours au CNC avec les syndicats de producteurs et de distributeurs. Lors de la dernière réunion du 21 septembre, le Sedpa, l’USPA et le SPFA ont fait part de leurs commentaires et demandes de révision par rapport à la proposition présentée par le CNC le 25 août. Le CNC a fait le chiffrage de ces demandes qui aboutissent à un dépassement prévisionnel des dépenses (entre 3,7 et 4,7 M€) pour un budget de 3,4 M€.

Le CNC a par ailleurs souligné le souhait de la présidence du CNC que cette réforme ne soit pas simplement un accompagnement de l’accroissement de mesures existantes mais qu’elle permette de financer la prise en charge de dépenses nouvelles visant à la promotion des productions françaises et l’accroissement de leur exportation.

Il a donc été demandé aux participants de revoir les propositions de revalorisation des plafonds pour permettre d’être financés dans l’enveloppe de 3,4 M€, incluant la sanctuarisation de dépenses nouvelles (opérations spéciales de promotion et de webmarketing).

Pour ce faire, le CNC va également mettre en œuvre des simulations additionnelles  pour trouver un compromis pour la prochaine réunion du 11 octobre 2016. Par ailleurs, Stéphane Fournier signale que la troisième et dernière commission d’attribution des aides 2016 s’est tenue le 30 septembre. Le budget restant sur 2016 était alors de 839 K€ compte tenu de l’effort budgétaire consenti au 2ème trimestre par le CNC pour couvrir les dépenses 2016. Sur cette enveloppe, environ 670 K€ seulement auraient été alloués, laissant une somme de 170 K€ non consommée en 2016.

 Point sur Screenopsis

La vidéothèque opérée par Screenopsis a bien fonctionné au Rendez-Vous. Un  tel niveau de fiabilité n’a sans doute jamais été connu jusqu’alors.

Le retour des acheteurs sur l’expérience en local comme sur les services en ligne est très positif.

La « moulinette » (outil permettant l‘importation massive et semi-automatique des données des adhérents) a été livrée dans le courant de l’été mais n’a pu être testée avant Le Rendez-Vous. Elle doit l‘être prochainement en vue d’une mise à disposition aux adhérents sous quelques semaines.

Les statistiques d’usage de la plateforme sont plutôt encourageantes. La mise à jour des programmes, des informations et des vidéos est une des clés du succès à venir de Screenopsis.

Hervé Michel conclut par le fait qu’une Commission numérique devra se réunir prochainement.

Le Rendez-Vous

Les dates retenues pour le Rendez-Vous 2017 sont du 10 au 14 septembre, soit un décalage d’une semaine par rapport à cette année. L’événement aura lieu la même semaine que le Forum Cartoon. Comme cela avait été fait il y a 3 ans, une navette devra être mise en place entre Biarritz et Toulouse et cette concomitance des événements exigera une coordination/collaboration entre le Cartoon Forum et TV France.

Concernant le Festival de La Rochelle, les dates ne sont pas confirmées.

Le restant du dispositif ayant bien fonctionné, il est prévu de le reconduire. Lors de la réunion de débriefe, seule la question de l’horaire des projections a été soulevée, sans trouver de réponse à ce jour.

En ce qui concerne le cas de Newen qui a effectué une projection privée en dehors du cadre officiel de la manifestation, des excuses ont été apportées par la société avec l’engagement de ne pas recommencer.

Il ressort néanmoins le besoin pour l’avenir d’être plus clair sur les conditions de participation au Rendez-Vous et des risques encourus par toute société qui ne respecterait pas les règles du jeu, risques de sanctions qui pourraient aller jusqu’à l’exclusion de l’association.

Un administrateur fait référence à la rumeur que certaines sociétés membres de TV France non-inscrites au Rendez-Vous se seraient rendues à Biarritz pendant la période pour y tenir des rendez-vous avec les acheteurs. Mathieu Béjot répond que TV France ne dispose d’aucune preuve et que des investigations sont effectivement menées pour vérifier cette rumeur. Si les faits étaient avérés, ils seraient extrêmement graves et portés à la connaissance du Conseil pour déterminer les sanctions à y apporter.

Hervé Michel conclut en mentionnant que les conditions de participation et de bonne conduite seront précisées tant lors des inscriptions au Rendez-Vous que dans le futur règlement intérieur.

Opérations à venir

La plupart des opérations de fin d’année sont lancées ou sur le point de l’être : mipcom, C21 Content Drama London, ATF, WCSFP, etc.

TV France travaille actuellement sur les opérations 2017, pour lesquelles une Commission Marchés  devra se réunir prochainement.

Adhésions – démissions – radiations

Demande d’adhésion : MIAM ! animation (Producteur) représentée par Hanna Mouchez

Le CA valide la demande.

La société 10 Francs demande une mise en sommeil rétroactivement au 1er janvier 2016.

Le CA valide la demande.

La société Zaradoc Films demande une mise en sommeil. Le CA valide la demande.

Questions diverses

La note d’appel à candidatures pour le Prix Export 2016 a été envoyée, dépôt des dossiers avant le 27 octobre.

Présents :    Hervé Michel (Président de TV France International)

Jérôme Alby (Mediatoon Distribution), Emmanuelle Bouilhaguet (Lagardère Studios Distribution), Roch Bozino (Java Films), Sabine Chemaly (TF1 Studio), Alec Herrmann (ARTE France), Emmanuelle Jouanole (Terranoa), Emmanuel Leconte (Doc en Stock / Film en Stock), Michel Liberman (GEDEON Programmes), Caroline Mougey (SND – groupe M6), Christophe Nobileau (Newen Distribution), Marc du Pontavice (Xilam Animation), Jean-Luc Vernhet (INA).

Mathieu Béjot (TV France International), Stéphane Fournier (TV France International)

Excusés :    Sandrine Frantz (Lukarn), Erick Rouillé (Francetv Distribution), Valérie Vleeschhouwer (AB International Distribution).

Observatrice :     Françoise Petitjean (MAEDI)

 

Prochain Conseil d’Administration :

Le prochain CA se tiendra le mercredi 16 novembre 2016 à 9h15.