Millimages va fêter ses 25 ans en grande pompe, à la soirée d’ouverture du Mipcom. A cette occasion, Roch Lener, son président, nous en dit plus sur ses succès et l’avenir de Millimages

 

TV France : Pour ce 25ème anniversaire, vous avez une très belle actualité !

RL : En effet, nous lançons « Pirata & Capitano » au prochain MIPCOM, je suis très fier de cette série que nous produisons avec FTV.  L’accueil du  marché est exceptionnel ! la présentation de  « Kung Fu Brothers » au dernier Forum Cartoon fut un plébiscite notamment par le nombre de participants et de diffuseurs. En quelques mois seulement, la série « Mölang » produite avec Canal + prend la tournure d’un succès planétaire avec des ventes dans plus de 150 pays et des audiences partout au top ; comme aux Etats Unis où Mölang caracole en tête sur Disney Junior ! 

 

TV France : Comment expliquez-vous ce fabuleux succès international de Molang ?

RL : Mölang est un personnage charismatique. Il déclenche une empathie incroyable. A lui seul, son graphisme exprime et représente les valeurs d’Amitié et de Bonheur qui sont celles développées dans les histoires.  Avec Molang toutes les étapes de la production et de la distribution se sont déroulées comme par enchantement. Maintenant ce sont les records d’audiences qui s’enchainent et les droits dérivés qui prennent souche : Jazwares mastertoy pour l’amérique etc.

 

TV France : Selon vous, comment le métier de producteur d’animation a-t-il évolué ces 25 dernières années, et quel est son avenir sur les 25 prochaines ? peut on dire qu’il y a une spécificité française ?

RL : Ce qui a surtout évolué c’est l’usage et l’exigence des spectateurs et par corrélation le métier des diffuseurs. La créativité est devenue la règle. La France est un pays privilégié ! Nous bénéficions d’un éco-système idéal avec des diffuseurs variés et de qualité, un dispositif de soutien économique et d’aide à la création grâce au CNC, et d’un vivier d’écoles de premier plan qui forment les artistes et les techniciens dont notre industrie a besoin.

 

 TV France : Ce sont les 25 ans de Millimages, que pourrions nous vous souhaitez ?

RL : Notre métier est en profonde mutation et il faut, pour embrasser l’avenir avec sérénité, s’adapter sans cesse et anticiper. Millimages est entreprise incroyablement jeune, tant par ses effectifs que par son état d’esprit  proche de la « start up ». J’ai souvent l’impression  que Millimages ne fait que commencer. Je souhaite que Millimages garde sa passion, sa motivation et sa vivacité intactes.