L’ATF à Singapour,
je n’y étais pas retourné depuis dix ans et si certains lieux de marchés n’ont pas considérablement changé dans cette période, celui-ci n’est plus le même.

Tout d’abord, saluons le magnifique espace « TV France International » qui nous est réservé, au cœur du dispositif et à l’entrée du hall du Marina Bay Sands Convention center  – on ne peut pas nous rater !

img_6845

Les couleurs de notre signalétique, de Screenopsis notamment, sont bien respectées et nous identifient parfaitement.

La présence des sociétés  françaises est tout aussi remarquable. 30 exposants, producteurs, distributeurs, et filiales de diffuseurs, la variété des métiers d’origine de notre association est respectée tout comme l’est celle des genres : sur les tables, on affiche de la fiction, du documentaire et de l’animation et puis aussi du spectacle vivant et des formats.

Mais le plus important de tous les changements qu’il m’a été permis d’observer, c’est celui de la fréquentation : pendant ces deux jours et demi, le stand n’a pas désempli de visiteurs venus de toute cette région du monde et, pour la plupart des exportateurs les rendez-vous se succédaient sans interruption, c’est un signe forcément encourageant et positif. Rappelons que notre part de Chiffre d’affaires globale sur la région a quasiment doublé en dix ans.

La visite officielle sur notre stand des autorités de Singapour, ainsi que celle de notre ambassadeur M. Dubertret puis de nos attachés audiovisuels régionaux, Guillaume Duchemin de Singapour et Loïc Wong basé au Vietnam venaient solennellement confirmer la belle et forte affluence que nous avons connue sur cet événement.

Guillaume Duchemin avait par ailleurs organisé un stand « VR & Transmedia : The French Touch » réunissant 8 producteurs français pour mettre en avant notre savoir-faire dans le domaine.

ATF 2016 FRENCH TOUCH _ VR _ SINGAPORE

C’était aussi la premier déplacement de notre représentante chinoise à Pékin, Kang Yi sur l’un de nos marchés et l’occasion pour moi de la présenter à tous ceux qui étaient présents, d’expliquer son rôle, un marathon de stand en stand qui a permis à nos membres de lui expliquer leurs activités, de décrire brièvement leur catalogue et de poser quelques questions sur le marché chinois.

img_6874

Les premiers rapports détaillant l’activité et l’organisation de quelques diffuseurs, rédigés sous la houlette de Brigitte Veyne attachée audiovisuelle à Pékin, commencent à nous parvenir. Ils doivent nous permettre de mieux comprendre comment aborder et mieux appréhender ce difficile marché.