Le Rendez-Vous de Versailles les 9 et 10 mars prochain, est l’occasion de réunir les adhérents de TV France International avec les responsables des acquisitions et/ou des coproductions des principales chaînes de télévision, plateformes VOD, ou sociétés de distribution germanophones (allemandes, autrichiennes et suisses alémaniques).

L’Allemagne est en effet un partenaire clé, et le premier client des exportateurs audiovisuels français.

Pour vous aider à préparer ces rencontres (9-10 mars 2017), vous trouverez ci-dessous les liens vers des ressources en ligne, en accès libre ou en mode connecté :

Quelques chiffres…

Population 

82 millions
Nombre de foyers TV 38,1 millions
Temps passé devant la télévision (minutes par jour): 220 (mars 2016)
Réception / satellite – Nombre de foyers 17,9 millions
Réception / câble – Nombre de foyers 16,5 millions
Nombres d’abonnés pay-tv Allemagne 7,4 millions (fin 2015)
Nombres d’abonnés pay-tv Territoires germanophones 8,2 millions (fin 2015)

Près de 90% des foyers allemands, reçoivent la télévision par câble ou satellite.

Le satellite reste début 2016 le premier mode de réception en Allemagne (17,9 millions de foyers), devant la réception par câble (16,5 millions), et la part de marché du satellite est en croissance de 46.8% (2014) à 47.1% (début 2016).

Satellite TV remains on top in Germany (www.broadbandtvnews.com, 18 mars 2016).

Les Audiences 2015 :

Pour la quatrième année consécutive, ZDF est en tête des audiences pour l’année 2015, avec une part de marché de 12,5%, tous âges confondus (données AGF et GfK).

Diffuseurs

Parts de marché 2015 (total)

ZDF

12,5%

ARD

11,6%

RTL

9,9%

Sat 1

8%

Pro7

5,3%

Vox

5,1%

RTL2

3,7%

Kabel Eins

3,8%

Néanmoins, le groupe RTL revendique pour 2015 la première place en termes d’audience cumulée sur l’ensemble de ses chaînes (RTL, Vox, N-TV, RTL Nitro, Super RTL and RTL II) et dans la tranche d’âge 14 à 59 ans, soit une part de marché de 28,4%, supérieure d’1,7 points à celle du groupe ProSiebensat 1.

Diffuseurs

Parts de marché 2015 (14-59 ans)

RTL

12,2%

Sat 1

9,5%

Pro7

8,4%

ARD

7,7%

ZDF

7,7%

Vox

6,6%

RTL2

5,2%

RTL Nitro

1,8%

Super RTL

1,6%

N-TV

1%

Le marché allemand de l’audiovisuel est dominé par deux grands groupes publics, ARD et ZDF, deux grands groupes privés MedienGruppe RTL Deutschland et ProSiebenSat1 Media et, sur le marché de la télévision payante, par la plateforme satellitaire Sky Deutschland (News Corp.).

1/ Sur l’audiovisuel public allemand, on peut citer la très intéressante et complète étude du site inaglobal : L’audiovisuel public allemand, entre autonomie et dépendance (Article  de Valérie Robert, 06/01/ 2016).

« Une offre très riche, un financement important, une audience plus forte que l’audiovisuel privé et un statut particulier — celui d’un audiovisuel de droit public (öffentlich-rechtlich) —, l’audiovisuel public allemand est né d’une histoire marquée notamment par la volonté des Alliés de rompre avec le système nazi, puis régulé par les jugements de la Cour constitutionnelle fédérale (Bundesverfassungsgericht), ainsi que par un rapport à l’État dans ses différentes acceptions (exécutif et parlements aussi bien de l’État fédéral que des Länder) et au politique bien plus étroit qu’on ne l’imagine…. »

Sommaire

  • Une organisation régionale
  • De Tatort à la Tagesschau : des émissions cultes
  • Un système mal aimé imposé par les Alliés occidentaux
  • Des missions de service public fixées par les juges constitutionnels
  • Un financement public mais indépendant de l’État
  • Réforme de la redevance et hausse des recettes
  • Une autonomie garantie par la constitution mais en trompe-l’œil
  • Haro sur le mastodonte ?
  • – Références

2/ Grands groupes : quelques données chiffrées, analyses et perspectives

Sur le groupe ProSiebenSat 1 Media :

 – The German Market at a Glance / 2015 (SevenOnemedia, mai 2016).

Sur le groupe RTL (RTL Deutschland, p. 12)

 – Interim Report (janvier-mars 2016).

3/ Perspectives de croissance sur le marché de la pay-tv et de la VOD

Le marché de la pay-tv et de la VOD est en croissance en Allemagne et sur les territoires germanophones, en termes de revenus, d’usages et d’offres.

Il compte un total de près de 105 chaînes payantes, proposant du divertissement, du sport, des documentaires, de la musique et des programmes jeunesse.

Le nombre d’abonnés à un service de télévision payant atteint en 2015, 7,4 millions (8,2 millions sur l’ensemble des territoires germanophones), avec une prévision de croissance à 7,8 millions sur deux ans (et 8,7 millions sur les territoires germanophones).

Pay TV and VOD continue to grow in Germany (www.broadbandtvnews.com, 21 juillet 2016).

La plateforme satellitaire Sky Deutschland compte 4,49 millions d’abonnés fin décembre 2015.

Sky Deutschland loses pace, but adds Sky Q (www.broadbandtvnews.com, 29 janvier 2016).

Sky Annual Report 2016. (p.20-21, sir l’Allemagne et l’Autriche).

4/ Le marché de la VOD.

« Depuis plusieurs années, le marché vidéo allemand affiche des performances annuelles supérieures à celles du marché français... »

« Alors que le marché français a tout juste dépassé le milliard d’euros de chiffres d’affaires en 2015, le marché allemand a réalisé en 2015 1,6 milliard d’euros de recettes en repli de 2% par rapport à 2014 (hors SVOD). »

Le marché SVOD allemand a explosé en 2015 (www.zdnet.fr, Pascal Lechevallier pour Digital Home Révolution, 20 mars 2016).

« Le marché allemand de la SVOD est dominé par deux acteurs américains : Amazon et Netflix. Ensuite on trouve deux acteurs européens : Sky avec Snap et évidemment Vivendi avec Watchever. L’Allemagne est d’ailleurs le seul pays européen avec la Grande-Bretagne à avoir 4 acteurs internationaux. Enfin Prosieben avec MaxDome… »

Pay-VOD on the rise in Germany, Amazon and Netflix lead (www.broadbandtvnews.com, 5 juillet 2016).

43% des usagers Internet allemands paient pour des services VOD, soit 24 millions de personnes.

Amazon avec une part de marché de 32% est le plus utilisé des services VOD, suivi par Netflix (17% de part de marché), Sky Deutschland (12%), maxdome / ProSiebenSat1 Media (11%), Google Play (10%), iTunes (8%), Videoload / Deutsche Telekom (3%), Watchever (3%), Unitymedia (2%) et Select Video (2%).

5/ Le renouveau des séries allemandes

« On s’était habitués aux neurasthéniques « Derrick » ou « le Renard ». Puis « Deutschland 83 » est arrivé, augurant un véritable renouveau du genre. Des séries bien ficelées qui s’exportent à l’étranger et sont devenues, sous l’impulsion du producteur Nico Hofmann, une industrie bankable outre-Rhin… ».

La nouvelle vague des séries allemandes (teleobs.nouvelobs.com, 15 juillet 2016).

Germany Drives Up Television Production (Variety, 4 avril 2016).

Deutschland 83 opens the floodgate for a German TV renaissance (www.theguardian.com, 23 février 2016).

Enfin :

Vous pouvez également retrouver en ligne le numéro spécial :

Focus On Germany (miptv News, avril 2016), édité à l’occasion du miptv 2016, au cours duquel l’Allemagne était le pays à l’honneur.

Ainsi que toutes les infos de la BDI en mode connecté : sociétés, contacts, tarifs, achats de programmes français et les entretiens réalisés avec les acheteurs allemands.

La liste des acheteurs confirmés pour le Rendez-Vous de Versailles est également disponible sur www.tvfrance-intl.com – Marché – Rendez-Vous de Versailles – Participants – Acheteurs confirmés.

Bonne lecture !