Tout juste de retour de Saint-Jacques-de-Compostelle, c’est un Jean-Michel Ciszewski ravi de sa participation à ces nouvelles rencontres professionnelles, qui nous livre quelques impressions sur le Rendez-Vous et sur son métier.

Jean-Michel Ciszewski est le directeur de l’international de Federation Entertainment

L’entretien

Hervé Michel : Pour la deuxième année consécutive, Federation Entertainment participe au Rendez-Vous, cela nous fait vraiment plaisir de vous voir y revenir.

Jean-Michel Ciszewski : A titre personnel, c’est un marché que j’aime beaucoup. Le Rendez-Vous est un excellent marché pour les acheteurs ! Le cadre lui-même participe au bon déroulement des affaires. C’est un marché où les gens ont le temps, dans une structure magique, un cadre idyllique. C’est agréable, détendu, du coup les acheteurs sont très ouverts aux affaires. Et nous faisons du très bon business. Les retours que j’ai d’eux sont excellents. Bon nombre considèrent Le Rendez-Vous comme le meilleur au monde, d’autres me demandent pourquoi ils ne sont pas invités. C’est devenu the place to be. Ils sont bien reçus, bien accueillis, bien logés. Ils ont le temps de visionner. C’est réellement un marché captif, et comme les programmes français sont de plus en plus appréciés…

De plus, du fait de sa proximité avec le MIP, le Rendez-vous permet d’alléger les plannings, ceux des vendeurs comme des acheteurs, en préparant le terrain des futurs deals.

Hervé Michel : J’en juge que l’année dernière a été une très bonne expérience

Jean-Michel Ciszewski : Oui, l’année dernière nous avons eu de très bons contacts avec le marché est-européen, notamment.  Nous étions venus à deux, Monica Levy pour les territoires anglophones et l’animation et moi-même pour la fiction. Cette année, nous venons à trois, avec Sarah Zarka qui justement est en charge du développement du marché de l’Europe de l’Est, puisque c’est un marché particulièrement intéressé et attractif.

Hervé Michel : Dans un article tout récent du New York Times, Kathryn Shattuck classe Le bureau des légendes, diffusé sur Sundance Now, dans le top 5 des programmes à visionner.

Jean-Michel Ciszewski : Nous avons vendu Le bureau des Légendes partout à travers le monde. Il reste encore quelques petits territoires à conquérir. Mais c’est comme la quasi-totalité de nos séries, elles sont vendues partout.

C’est une dynamique globale : nous avons actuellement 12 séries – fiction et animation – en production. Et nous en attendons d’autres incessamment sous peu.

La quatrième saison du Bureau est en production. Eric Rochant est au travail et ça se présente bien.

Hervé Michel : Tu as déclaré que le concept même de Federation Entertainment est dans son nom, peux-tu préciser ?

Jean-Michel Ciszewski : Effectivement, nous fédérerons parmi les meilleurs producteurs dans le monde entier. Nous coproduisons avec eux, tout en maintenant une « pâte » Federation Entertainment. C’est une adjonction de sociétés de talents et de partenaires. Nous faisons face à une demande de plus en plus qualitative. Nous faisons donc attention, pour y répondre, à sélectionner au mieux nos partenaires. Surtout,  nous attachons une grande importance à l’écriture. Chez nous, l’écriture est l’un des points fondamentaux.

Hervé Michel: Ce doit être un bonheur pour Federation de vendre des programmes d’une telle qualité …

Jean-Michel Ciszewski : Nous revenons justement des rencontres Tokyo/Séoul, organisées par Unifrance en partenariat avec TV France International. Le bureau des légendes à fait l’objet là-bas d’une projection dans les deux capitales. Et, bonne nouvelle, je reçois justement une offre.

We are as good as our products!