Ordre du jour :

  1. Approbation du PV du Conseil d’Administration du 1er septembre 2017
  2. Actualités de l’association : rencontres institutionnelles, organisation interne,
  3. Budget 2018
  4. Le Rendez-Vous 2017
  5. Marchés : opérations à venir
  6. Commission relation avec Unifrance
  7. Adhésions – démissions – radiations
  8. Questions diverses
  1. Approbation du PV des Conseils d’Administration du 1er septembre 2017

Sur proposition d’Hervé Michel, le CA approuve à l’unanimité le procès-verbal du Conseil d’administration du 1er septembre 2017.

  1. Actualités de l’association :

Rencontres institutionnelles :

CNC, Sedpa, Relai Culture Europe  Réunion organisée entre le Sedpa et le CNC à laquelle TV France a été invitée avec pour objet les soutiens européens à la distribution audiovisuelle.

Le constat est fait qu’il existe des aides européennes dans le cadre d’Europe Creative :

  • à la distribution et à la vente pour les œuvres cinématographiques
  • à la production des œuvres audiovisuelles (aides qui reposent grandement sur le travail des exportateurs mais dont le bénéfice est exclusivement réservé au producteur).

Le but du Sedpa est d’obtenir un soutien européen dédié aux exportateurs, sachant qu’un tel soutien ne pourrait pas porter que sur des œuvres nationales mais sur des programmes européens extranationaux. Le programme Media est à mi-parcours et donc dans une période d’évaluation propice à des propositions nouvelles. Afin de fédérer plusieurs pays européens qui soutiendraient le projet, le Sedpa est déjà en contact avec des opérateurs d’Allemagne, du Danemark, d’Espagne et d’Italie.

La sous-consommation en 2017 des soutiens à la distribution audiovisuelle du CNC ne va pas inciter le Centre à appuyer un projet d’aide européenne. Le Sedpa se mobilise pour l’écriture d’un projet de soutien à proposer avant la fin de l’année.

Lettre à Michel Veunac, Maire de Biarritz : Hervé Michel a adressé une lettre au maire de Biarritz afin de le remercier de sa grande implication pour le bon déroulement du Rendez-Vous 2017, notamment pour le diner d’ouverture aux Halles (très apprécié de tous les participants), sa présence aux moments forts de la manifestation et la mobilisation des grandes marques de la ville pour des partenariats.

Un courrier sera à nouveau adressé avant la fin de l’année pour remettre en avant le besoin de soutien pour 2018 et pour rappeler ce qui a mal fonctionné en 2017, principalement la connexion internet.

Unifrance / Serge Toubiana : Hervé Michel a rencontré dernièrement le Président d’Unifrance, Serge Toubiana.

ICC / Isabelle Giordano : Mathieu Béjot s’est rendu à une rencontre organisée par Isabelle Giordano avec Unifrance, le Bureau export (de la musique) et le Bief (pour le livre).

NPA / Philippe Bailly : Le financement de l’étude sur la distribution n’ayant pu être réuni, NPA l’a arrêtée malgré les rencontres déjà effectuées.

TV France le regrette car elle aurait pu avoir un intérêt pour mettre en avant l’importance de l’exportation dans l’écosystème de la production audiovisuelle.

Conférence de presse sur les chiffres export 2016 : Le CNC est satisfait de la nouvelle formule et des chiffres présentés. L’intervention d’exportateurs a été particulièrement appréciée par les journalistes.

Véronique Dumont, qui est intervenue pour les relations presse de cette présentation et du Rendez-Vous a fait un excellent travail, notamment sur l’élargissement de la communication aux médias généralistes.

Festival de la fiction de La Rochelle : Présence de Hervé Michel et Mathieu Béjot. Le président regrette que ni les distributeurs ni TV France ne soient mentionnés au titre des bons résultats à l’exportation dont toute la profession se félicite pourtant. Cela démontre qu’une longue pédagogie reste à effectuer pour affirmer la place du distributeur dans la chaîne de valeur, rôle souvent oublié par les producteurs et leur représentation syndicale. Hervé Michel souhaite se pencher sur ce sujet dans les mois à venir et formulera des propositions pour tenter de faire évoluer les mentalités.

Series Mania Lille Haut de France : TV France a été invitée à faire partie de l’Assemblée générale constitutive et du Conseil d’administration de l’association qui portera la manifestation.

Organisation interne :

Le Bureau exécutif n’a pu se tenir en raison des agendas chargés des membres mais les fiches de poste leur ont été communiquées.

Par ailleurs, conformément aux demandes du Bureau, un calendrier des réunions internes et des déplacements de l’équipe a été dressé.

3 postes sont ouverts au recrutement :

  • assistante de direction
  • community manager
  • directeur numérique.

Plus de 100 réponses à l’annonce pour le community manager ont été reçues et les entretiens sont en cours.

Sur le poste de directeur du numérique / webmaster, le profil est un « couteau suisse » de l’internet de TV France et d’interface avec les prestataires. Le travail se fait en binôme avec le community manager.

Le CA demande s’il ne pourrait pas y avoir des synergies permettant de limiter les recrutements, sur le poste d’assistanat de direction par exemple. Une autre suggestion est confier l’assistanat à un contrat d’apprentissage ou d’alternance.

Mathieu Béjot et Stéphane Fournier répondent que les optimisations ont déjà été réalisées au sein de la structure avec la suppression de 4 postes dans les 10 dernières années et ce, malgré l’accroissement des actions et des missions.

  1. Budget 2018

Le CNC a demandé une remise des dossiers de financement plus tôt que les années précédentes afin de commencer à rendre des arbitrages dès novembre. Le CNC demande des configurations de budget 2018 avec une diminution de 5% et de 10% de sa contribution.

Le budget 2018 présenté au CA est déficitaire de 250 K€, et ce malgré les coupes déjà opérées dans les actions de TV France et avant même une éventuelle baisse de la subvention du CNC.

TV France ne dispose d’aucune perspective 2018 pour le soutien du Ministère des affaires étrangères, les arbitrages n’ayant pas été rendus.

Mathieu Béjot précise que l’option de suppression du stand au miptv ne peut être écartée, sachant qu’elle ne comble pas la totalité du déficit mais seulement environ 150 K€ (du fait du renchérissement du mipcom, pour la location du stand – 25/30 K€ – et son aménagement, ainsi que de la perte prévisible d’adhérents).

Pour combler le déficit 2018, des pistes sont également évoquées d’accroissement des ressources :

  • Recherche de partenariat et sponsors
  • Financement participatif : mais celui-ci n’est possible que si les adhérents se mobilisent pour fournir des lots, ce dont le CA doute
  • Aide Media pour des stands européens

Est également mentionnée la possibilité de recettes par la commercialisation de Screenopsis pour les vidéothèques d’autres marchés, mais cela doit se faire avec l’appui et le soutien du CNC pour :

  • participer au coût de développement nécessaire pour une commercialisation en marque blanche
  • encourager les opérateurs soutenus par le CNC à utiliser Screenopsis.

Hervé Michel demande à ce qu’un groupe de travail sur le Financement soit mis en place rapidement pour réfléchir à des solutions d’accroissement des recettes et les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.

  1. Le Rendez-Vous

Présence des acheteurs français : le bilan détaillé sera fait après le CA lors de la rencontre avec le Sedpa. Leurs premiers retours sont positifs, à la fois sur les rencontres et, pour quelques-uns, sur  le visionnage.

Certains adhérents regrettent qu’ils ne soient pas assez nombreux et ne restent pas assez longtemps, même s’il reste est de les rencontrer à Paris.

Le problème à terme reste le financement de cette démarche.

Les retours sur le Rendez-Vous sont globalement positifs. Un bilan plus précis sera établi lors de la réunion de débrief avec les adhérents prévue le 6 octobre. Une vingtaine de sociétés ont déjà confirmé leur présence.

  1. Marchés

La Commission marchés s’est réunie le 25 septembre 2017. Différents points y ont été abordés :

  • Sur les Amériques :
    • privilégier le Natpe par rapport au mipcancun : ce dernier est efficace puisque Reed Midem organise tous les rendez-vous avec les acheteurs. Le mipcancun doit  donc être directement rentable pour les sociétés qui y participent
    • pour l’animation, une adhérente a mentionné la difficulté de toucher les acheteurs des grands diffuseurs publics d’Amérique latine et a proposé de monter une opération spécifique, par exemple en parallèle du BAM à Bogota.

TV France va  contacter les organisateurs du Natpe Miami et du mipcancun pour s’assurer que les acheteurs de ces diffuseurs publics latino-américains soient présents à l’une ou l’autre des deux manifestations, sur la base d’une liste à recevoir par les vendeurs d’animation

L’idée de faire un focus pour eux au Rendez-Vous est jugé peu réaliste.

  • Sur l’Europe :

Discussion sur le Rendez-vous Allemagne, avec l’idée de le faire alterner avec l’Italie ou l’Espagne. La commission a privilégié de maintenir l’Allemagne en 2018 (6 et 7 mars).

Le Conseil appelle à la vigilance sur la fixation du prix.

L’opération est validée par le CA et un save the date devra être envoyé aux adhérents et aux acheteurs allemands avant le mipcom.

  • Sur l’Asie :
    • ATF : la réduction du stand est actée pour 2018, malgré le risque de perdre l’emplacement privilégié actuel.
    • sur les rendez-vous :
      • Intérêt de maintenir le Japon en biennal et donc d’y retourner en 2018, sachant qu’Unifrance quitte Tokyo pour Yokohama
      • Séoul : unanimement, il est décidé de ne pas y retourner actuellement
      • Pékin : importance de maintenir une présence en Chine. Unifrance semble délaisser Pékin au profit du Festival de Shanghai en juin.

Il est donc envisagé un rendez-vous Tokyo / Pékin début juillet.

  • Inde : la commission marchés a validé de faire un focus vente d’animation à Mumbai dans le cadre de l’opération « Bonjour India » organisée par l’Ambassade. Des dates sont à trouver entre novembre 2017 et février 2018.
  • Sur le Moyen Orient : suppression du Discop Dubaï du plan d’action

Une administratrice s’interroge sur le rôle de Peng Zhang à Pékin. Mathieu Béjot répond que les retours sont globalement positifs de la part des membres qui font appel à ses services. Elle a fait un travail de fond de promotion du Rendez-Vous auprès des acheteurs chinois, et sera présente à l’ATF.

  1. Commission Relations avec Unifrance

Le CA donne son accord à la démarche présentée par Hervé Michel à la Commission : proposer au CNC de participer aux prochaines commissions afin de travailler aux conditions d’un rapprochement avec Unifrance, dans le respect et la préservation des missions de TV France.

  1. Adhésions – démissions – radiations

Adhésion : VLM, représentée par Vincent Deforges (Prod/Distrib)

Transfert d’adhésion :

  • 100% Distribution transfère son adhésion à Kids First
  • Films Distribution devient Playtime

Le CA valide les décisions.

Prochain Conseil d’Administration :

Les prochains CA se tiendront :

  • le jeudi 23 novembre 2017 à 9h15, dans les locaux de Terranoa / GEDEON Programmes,
  • le lundi 11 décembre 2017 à 9h15, dans les locaux de TV France International.