A l’invitation de l’ambassade de France en Jordanie, une délégation de professionnels s’est rendue deux jours à Amman afin de sensibiliser les acteurs audiovisuels de la région à l’offre de fiction française.

La délégation était composée d’Alex Berger, Président de The Oligarchs productions, producteur notamment du Bureau des Légendes accompagné de Pierre Ziemniak, assistant exécutif et de Hervé Michel, président de TV France International.

Une première rencontre a été organisée avec la Royal Film Commission de Jordanie et sa présidente, Son Altesse Royale La princesse Rym Ali et son équipe dirigeante. Ils ont détaillé les missions qu’ils mènent et développent à la fois pour professionnaliser et produire localement. Les initiatives vont de la formation à la supervision de productions locales et étrangères de programmes de fiction, de cinéma et de documentaire dans le pays, au soutien et à l’éducation par l’image et le film.

Des pistes de collaboration ont été évoquées.

Puis à la résidence de France, après un discours d’accueil de l’ambassadeur David Bertolotti sensibilisant l’auditoire sur la qualité de la production française et notamment de la série présentée ce soir-là, la projection de deux épisodes du Bureau des légendes s’est déroulée entrecoupée d’un débat animé par Luciano Rispoli, attaché audiovisuel régional et directeur adjoint de l’Institut français du Liban.

Les méthodes de production de la série et les efforts accomplis par les producteurs français pour l’amélioration de la qualité de la production dans l’environnement compétitif actuel à l’ère de la Peak TV et de l’abondance d’offres de séries ont été largement développés, ainsi que les performances actuelles à l’exportation de la production française conduisant aux bons chiffres réalisés par les exportateurs en 2016, annoncés récemment.

Enfin le lendemain, à l’Institut Français avait lieu une masterclass devant un public de professionnels, d’étudiants et de journalistes : projection du 1er épisode de la série suivie d’un débat participatif au cours duquel les nouvelles conditions de production – 10 nouveaux épisodes du Bureau écrits produits, livrés, par an et les principes de l’écriture collaborative (writing room) ont été largement détaillés devant un public captivé.

Nous adressons tous nos remerciements à M. l’ambassadeur ainsi qu’à la dynamique équipe de l’ambassade et de l’Institut français qui nous ont chaleureusement accueillis et accompagnés au cours de ces deux journées.

Et formons l’espoir que ces avancées se traduiront dans la région par un nouvel élan donné à nos productions et à la collaboration entre nos deux pays.