L’ordre du jour était le suivant :

  1. Approbation du PV du Conseil d’Administration du 23 novembre 2017
  2. Commission financements / Budget 2018
  3. Commission numérique
  4. Marchés : opérations passées et à venir
  5. Actualités de l’association : rencontres institutionnelles, organisation interne
  6. Adhésions – démissions – radiations
  7. Questions diverses

 

 

 

  1. Approbation du PV du Conseil d’Administration du 23 novembre 2017

Sur proposition d’Hervé Michel, le CA approuve à l’unanimité le procès-verbal du Conseil d’administration du 23 novembre 2017.

 

 

  1. Commission financements / Budget 2018:

Hervé Michel, Mathieu Béjot et Stéphane Fournier ont été reçus vendredi 8 décembre par le CNC pour la réunion annuelle sur le financement de l’association. Etaient présents pour le CNC : Maxime Boutron (le nouveau directeur financier), Loïc Wong et Catherine Souyri-Desrosier (Direction internationale), Alice Delalande (DACN) et plusieurs personnes du service financier.

Hervé Michel a rappelé les bons résultats à l’export de l’année 2017, tout en pointant les inquiétudes de TV France sur son financement et sur les rumeurs récurrentes de fusion avec Unifrance.

A la suite des différents échanges avec les équipes du CNC, il a été mentionné que la direction générale du CNC arbitrera le montant final des subventions allouées en janvier 2018.

 

Mention du retour d’Aude Accary Bonnery qui devrait quitter le MCC pour revenir au CNC en tant que Directrice générale adjointe.

 

Françoise Petitjean mentionne que la ligne budgétaire de laquelle relève TV France devrait être reconduite, mais qu’aucune conclusion n’est à en tirer tant que les arbitrages n’ont pas été effectués.

 

Sur la base du constat des difficultés budgétaires qui s’annoncent pour l’année 2018, les administrateurs/trices se déclarent en faveur de la rédaction d’une tribune à paraitre dans la presse professionnelle pour mobiliser l’ensemble du secteur sur les enjeux de la distribution.

Le Conseil souhaite insister sur les succès de la production française à l’international, en l’illustrant d’exemples, afin d’alerter sur l’importance du soutien aux exportateurs dans un contexte de concurrence internationale grandissante (Espagne,’Italie ou Corée par exemple).

 

Hervé Michel a également mentionné lors de la réunion au CNC, le volontarisme de TV France pour trouver des solutions et des ressources nouvelles pour son financement. La création de la commission Financements pour mettre en œuvre les moyens d’aller chercher des ressources privées notamment sous la forme de partenariat privé ou dans les relations avec les sociétés de gestion collective accompagne ces réflexions.

Au sujet du Rendez-Vous germanophone de Paris, le dossier a avancé. L’évènement se tiendrait à Paris avec salons, hébergement et déjeuners sur place. Un dernier chiffrage est en cours. Il sera ensuite possible de contacter la SACD pour la mise en œuvre des pistes de collaboration évoquées.

 

 

  1. Commission numérique

Une réunion s’est tenue le vendredi 8 décembre en présence de Roch Bozino (Java Films), Christophe Bochnacki (Balanga), Stéphane Cochet (INA).

Les 2 axes majeurs de développement en cours d’étude sont :

  • Le développement de Screenopsis en marque blanche pour être en mesure de proposer la plateforme pour l’organisation de vidéothèques aux différents marchés et festivals, notamment ceux soutenus par le CNC
  • L’application mobile, bien qu’il reste un problème de budget et de capacité de financement.

Une autre piste a également évoquée par l’INA qui suggère l’extension de la plateforme à une place de marché avec livraison de fichiers. La question se pose de savoir si quelques sociétés souhaitent avancer dans un groupe plus restreint pour financer et développer ces fonctionnalités qui seraient ensuite proposées contre rémunération aux adhérents de TV France.

TV France a également rencontré une société qui propose d’interfacer son service de place de marché en ligne à la plateforme Screenopsis. Les métadonnées pourraient ainsi être maintenues sur Screenopsis. Après sélection de programmes, les acheteurs seraient alors renvoyés sur la plateforme de cette société pour la négociation et la contractualisation des ventes.

La proposition est de différer cette question des évolutions de Screenopsis et de la vente en ligne lors du prochain CA, quand plus d’administrateurs seront présents pour en délibérer.

 

 

 

  1. Opérations passées et à venir

Opérations passées :

3 opérations se sont déroulées depuis le dernier CA :

  • WCSFP (San Francisco):

Les conférences sont perçues comme très qualitatives, mais certains administrateurs considèrent que l’opération est moins efficace que par le passé en raison de la dispersion des lieux. Présence de beaucoup d’américains et de moins d’européens.

Cette opération n’a pas d’intérêt pour la vente mais davantage pour assister aux conférences, entretenir les relations avec les producteurs, notamment français qui y sont présents massivement et enfin rencontrer quelques gros clients américains.

La keynote de Netflix, très attendue, a fait salle comble, pour un discours au final très convenu, avec peu d’information notamment sur la ligne éditoriale. Le constat est que Netflix va directement voir certains grands réalisateurs pour développer des projets avec eux, en contournant les producteurs.

De nombreux échanges ont eu lieu sur les modifications du paysage audiovisuel, avec notamment la suppression des chaîne du câble et le développement de très nombreux OTT qui nécessitent de passer par des agrégateurs.

 

  • C21 Content London / Drama Summit

Une administratrice constate que, comme au WCSFP, la keynote de Netflix était inaccessible tellement il y avait de monde, pour des propos peu intéressants.

De façon générale, les conférences et les tables rondes ont semblé moins pertinentes que les années précédentes.

Il est jugé que le Drama Summit est de moins en moins orienté vers la production pour se transformer en un mini-mip spécialisé dans la fiction avec une forte présence des anglais. Tous les producteurs européens étaient là.

Avec 1 500 participants en 2017 (contre 900 l’année précédente), l’opération accueille désormais trop de monde et certains acheteurs deviennent moins accessibles.

 

  • ATF

Record de participation avec 35 sociétés exposantes sur notre stand. Beaucoup de rendez-vous et de participants.

Présence de Peng Zhang (notre représentante en Chine) qui a rencontré la quasi-totalité des exposants français.

Visite de l’Ambassadeur de France qui est resté pendant 2 ½ heures sur le stand à rencontrer les sociétés françaises et s’est montré très curieux du secteur.

Hervé Michel précise qu’il est important d’avoir des retours de la part des adhérents sur les services de Peng Zhang, qui vient d’être renouvelée pour une année. Il faudra en effet établir au final un bilan de cette dépense.

Les administrateurs demandent à ce qu’un reporting régulier soit fait sur qui fait appel à ses services et la durée passée au service de TV France.

Mathieu Béjot conclut qu’il est important d’informer TV France des demandes envoyées à Peng Zhang et de mettre en copie Brigitte Veyne qui supervise son travail.

 

A l’Institut Français de Londres Mathieu Béjot explique qu’il y a une nouvelle équipe très volontaire et qui travaille des programmations par thématiques. Il pourrait être intéressant de leur proposer des thématiques en rapport avec des fictions qui leur permettraient d’augmenter la programmation de séries françaises. L’IF de Londres dispose d’une salle de 236 places et d’un bar attenant pour organiser des événements.

 

Opérations à venir :

Natpe Miami (16-18 janvier) : les inscriptions ont été ouvertes mais démarrent lentement (8 sociétés inscrites à date).

Les contacts de la 20aine de chaînes d’Amérique latine jugées prioritaires par la commission Marchés ont été transmis au Natpe.

 

Miptv : des pourparlers sont toujours en cours. TV France a demandé une remise A Reed Midem qui s’est déclaré ouvert à un geste commercial.

Mathieu Béjot remet au Conseil le projet de courrier réclamé lors du précédent CA, qui sera transmis aux administrateurs pour validation à l’issue du Conseil en vue d’un envoi prochain à Reed Midem au nom des adhérents de TV France exposant au miptv.

Les administrateurs rappellent que le mipdoc est très important pour les distributeurs de documentaire, plus que le miptv mais que le coût de la manifestation n’est pas corrélé avec l’économie du documentaire.

Plusieurs administrateurs soulignent l’importance des coûts liés à la présence aux deux MIP annuels qui pèsent lourdement sur leur budget de présence sur les marchés, rappelant que le ROI du miptv est très inférieur à celui du mipcom.

Sans l’inclure dans ce courrier, pour ne pas brouiller les messages, une administratrice demande que Reed Midem soit interrogée sur la question des algorithmes de recommandation car il est nécessaire d’être mieux informé.

 

 

  1. Organisation interne

Aymeri Sutour est arrivé pour remplacer Nicolas Goussin qui quittera l’association le 29 décembre prochain. Son profil est varié avec des compétences multiples.

 

 

  1. Questions diverses

La note pour le dépôt des candidatures pour le Prix export 2018 a été envoyée. Les dossiers sont à expédier avant le 11 janvier 2018.

 

 

Présents :    Hervé Michel (Président de TV France International)

Jérôme Alby (Mediatoon Distribution), Emmanuelle Bouilhaguet (Lagardère Studios Distribution), Roch Bozino (Java Films), Sabine Chemaly (TF1 Studio), Sandrine Frantz (Lukarn), Emmanuelle Jouanole (Terranoa), Christophe Nobileau (Newen Distribution), Chloé Persyn-Preljocaj (ZED), Cécilia Rossignol (Gaumont),

Mathieu Béjot (TV France International), Stéphane Fournier (TV France International)

 

Représentée :   Caroline Mougey (SND Groupe M6), représentée par Sandrine Frantz

 

 

 

 

 

Prochain Conseil d’Administration :

Le prochain CA se tiendra le jeudi 1er février 2018 à 9h15, dans les locaux de TV France International.