L’Ordre du jour était le suivant :

1. Approbation du PV du Conseil d’Administration du 11 décembre 2017
2. Budget 2018 et prévision d’exécution 2017
3. Pole numérique
4. Marchés : opérations passées et à venir
5. Actualités de l’association : rencontres institutionnelles, organisation interne
6. Adhésions – démissions – radiations
7. Questions diverses

1. Approbation du PV du Conseil d’Administration du 11 décembre 2017
Sur proposition d’Hervé Michel, le CA approuve à l’unanimité le procès-verbal du Conseil d’administration du 11 décembre 2017.

2. Commission financements / Budget 2018:
Hervé Michel précise que TV France est encore en attente de réponses sur son financement.
Françoise Petitjean annonce que le projet actuel de subvention du MEAE est en légère progression après 8 années consécutives de baisse. Ce montant ne sera définitif qu’après validation de la commission de subventions début mars. D’ici là, TV France devra remettre une demande de subvention en bonne et due forme. Le conseil remercie Françoise Petitjean de cet effort du MEAE.

Stéphane Fournier présente l’état financier à ce jour qui indiquerait un équilibre pour 2017 avec un léger résultat et un budget 2018 toujours en déficit.
Les comptes devraient être clôturés fin février pour un passage des Commissaires aux comptes prévu début avril.

3. Pole numérique
Mathieu Béjot rappelle le contexte du dernier CA qui avait reporté la discussion sur une extension de Screenopsis vers une place de marché, gérée de façon directe ou en partenariat avec des sociétés tierces.
Plusieurs administrateurs/trices ont rencontré les sociétés tierces qui proposent ce type de services, la question étant de savoir laquelle fédère les acheteurs internationaux. La suggestion serait de demander aux acheteurs ce qu’ils souhaitent comme service et avec quel partenaire.
Le CA considère que ce n’est pas un sujet pour TV France à ce jour. Un partenariat avec ce type de plateforme est un acte stratégique individuel de chaque société. Il n’est donc pas pertinent de négocier un partenariat global plus favorable pour les membres de TV France.

Mathieu Béjot mentionne que le partenariat en cours avec C21 sur sa vidéothèque donne une belle visibilité à l’offre française. Aymeri Sutour, le nouveau responsable du Pôle numérique travaille actuellement sur une refonte complète de la communication de TV France et sur le recrutement d’acheteurs internationaux sur Screenopsis. Une réunion de la Commission Communication devrait être organisée début mars pour présenter le résultat des travaux, avant présentation et validation ensuite en CA.

4. Opérations passées et à venir

Natpe Miami (16-18 janvier) : 19 personnes de 17 sociétés présentes.
Selon Hervé Michel, les exposants ont eu de nombreux rendez-vous et semblaient satisfaits.
Ce constat est partagé par plusieurs sociétés exposantes présentes au CA, résumé par le fait que le NATPE reste un marché stratégique et important et ce, malgré la concurrence du mipcancun.
En animation, le choix est plus complexe car se succèdent mipcancun, NATPE et Kidscreen en peu de temps avec des clientèles qui se croisent sur ces marchés, ce qui impose de faire des choix stratégique pour des raisons de coût et d’organisation.
Hervé Michel et MCongé suggèrent d’avoir une réflexion générale sur l’Amérique latine lors de la prochaine Commission Marchés.

Rendez-Vous de Mumbai (22-24 janvier) : 8 personnes de 8 sociétés.
Opération compliquée à monter qui a suscité des retours contrastés, en raison notamment de l’absence de certains clients importants indisponibles à nos dates. Quelques personnes ont été enthousiastes, d’autre moins. Une visite de Jio, opérateur mobile, extrêmement performant, de 160 millions d’abonnés était organisée le 1er jour. La difficulté d’accès l’a rendue trop longue, alors que l’intérêt commercial direct était limité, cet opérateur privilégiant des gros contrats avec quelques rares studios américains plutôt que des achats auprès de fournisseurs français.
La table ronde organisée a été un succès avec environ une soixantaine de participants indiens, majoritairement producteurs.
Le marché indien est compliqué mais à suivre pour son attractivité, y compris pour les sociétés de documentaires et lifestyle.
A la question d’Hervé Michel sur l’opportunité de renouveler une telle opération, le CA répond positivement sous la double réserve d’élargir les genres représentés et de mieux anticiper les invitations pour s’assurer la présence des plus gros opérateurs.
Hervé Michel propose que la Commission marchés travaille sur ces questions.

Kidscreen (Miami, 12-15 février) : 39 personnes de 22 sociétés à ce jour
Mathieu Béjot mentionne une très forte participation des français à cette édition. TV France a pris en compte les remarques de l’an passé, rappelées lors de la dernière Commission marchés, sur les besoins de visibilité du stand.

Rendez-Vous (germanophone) de Paris : 13 personnes de 13 sociétés à ce jour
Peu d’inscription de français en animation et en fiction car les sociétés attendent les confirmations des acheteurs de ces genres, qui attendent eux-mêmes de savoir qui sera présent avant de confirmer leur venue. Il est nécessaire de mettre en place un cercle vertueux et Mathieu Béjot va contacter les sociétés françaises pour connaître l’offre présente et démarrer ensuite des relances ciblées d’acheteurs allemands.

AIG 2018 :
Stéphane Fournier mentionne que compte tenu des contraintes 2018, le budget a été maintenu au montant consommé en 2017, mais en enveloppe fermée. A ce jour, quasiment 50% de l’enveloppe budgétaire a déjà été déposée sur les opérations du premier semestre. Cela signifie que les nouvelles demandes seront de facto refusées quand le budget 2018 aura été consommé, sur la base de dossiers finalisés.
Par souci d’équité pour les sociétés qui se plient aux règles, les délais de traitement seront rigoureusement respectés, et les dossiers non finalisés 3 mois après une opération pourront être annulés, évitant ainsi d’immobiliser des sommes sur des dossiers qui n’avancent pas au détriment de soutiens sur des opérations de fin d’année.

MIPTV (Cannes, 9-12 avril)
TV France est parvenue à un accord avec ReedMidem qui lui permet de maintenir sa présence dans des conditions qu’un accord de confidentialité ne permet pas de dévoiler.
L’impact budgétaire est réel en 2018, mais pas d’engagement pluriannuel à ce stade.
Les administrateurs souhaitent construire un partenariat renforcé avec ReedMidem dont le contour reste à inventer. Pour ce faire, une commission ad-hoc se réunira rapidement pour laquelle Sabine Chemaly, Christophe Bochnacki et Jérôme Alby se portent volontaires.

Le Rendez-Vous (9-13 septembre) :
Une réunion s’est tenue le 31 janvier avec une commission de travail du Sedpa et les 2 personnes de la BDI de TV France pour une mise à jour des listes d’invités au RDV 2018.
Mathieu Béjot se félicite du travail important qui a été réalisé.
Christophe Bochnacki qui fait partie de la commission de travail du Sedpa, rappelle que l’objectif est de mettre en place une liste d’invités plus business-oriented, ce qui a nécessité un lourd investissement en temps pour les membres de la commission, non seulement pour supprimer des noms, mais également pour ajouter des « incontournables » et une liste d’acheteurs prioritaires à démarcher, notamment parmi les grosses plateformes.
Pour Emmanuelle Bouilhaguet, il est important de nettoyer les listes et même si cela est complexe, de concentrer les ressources sur des acheteurs que l’on ne voit pas ailleurs et qui n’achètent pas qu’à 1 ou 2 adhérents.
Mathieu Béjot rappelle la règle énoncée lors d’un précédent CA : un acheteur est supprimé de la liste sur la base de 2 ou 3 demandes et les listes de « supprimés » sont communiquées largement pour permettre des repêchages dûment motivés. Il est par conséquent surprenant d’avoir mis en place une liste de noms « non discutables ».
Un administrateur pose la question de savoir si TV France ne pourrait pas faire payer les distributeurs, par exemple pour leur hébergement. Intérêt de plusieurs membres du CA sur cette proposition.

Appel à projets Animation / Pékin :
Mathieu Béjot mentionne que l’ambassade de France à Pékin a fait un appel à projets pour un Focus animation, avec des projections professionnelles, sur le même modèle que celui mis en place en décembre 2017 sur la fiction. Le choix des programmes se fait par l’ambassade, même si TV France est consultée, notamment pour s’assurer d’une représentation large des adhérents. Il n’est pas à exclure que le SAPPRFT mette en place à terme des quotas sur les documentaires et animations sur les plateformes VOD en Chine.,

5. Relations institutionnelles :

Rencontre avec le Sedpa :
Les sujets ont été principalement :
– Les aides du CNC
– Le Rendez-Vous :
o listes invités internationaux (cf ci-dessus)
o invitation des acheteurs français : le Sedpa souhaiterait maintenir le dispositif 2017, centré sur le documentaire avec une 10aine d’acheteurs français invités, mais ne sait pas encore s’il sera en mesure de maintenir un financement comme l’an passé. En tout état de cause, les invitations seraient limitées à 1 personne par chaîne. Le Sedpa souhaite la mise en place d’une table ronde, d’autant plus si les acheteurs français sont présents.

Rencontre avec la Procirep :
Le sujet principal de cette réunion à laquelle assistait Christophe Bochnacki a été l’organisation du Prix export et le partenariat avec le Prix du producteur de Télévision de la Procirep. Christophe Bochnacki, membre de la commission communication, mentionne l’ouverture de la Procirep à ses propositions de re-brander la soirée dans la perspective 2019.
Christophe Bochnacki a proposé la mise en place d’un groupe de travail avec la Procirep, à l’issue de la soirée 2018, pour améliorer la communication autour de cette cérémonie.
Mathieu Béjot informe que les relations presse du Prix export 2018 seront gérées par Véronique Dumon, qui a travaillé sur les chiffres export 2016 et Le Rendez-Vous en 2017.

Visite du MEAE / Madame Auer :
Mme Auer, accompagnée de Françoise Petitjean, a rendu une visite de courtoisie à Hervé Michel.
Celle-ci a remplacé Anne Grillo à la Direction de la culture, de l’enseignement, de recherche et du réseau.
Cette rencontre a permis de faire mieux connaissance et de lui présenter l’association et ses services.

Comité stratégique :
Mathieu Béjot a été en contact à plusieurs reprises avec Sahar Baghery pour travailler sur un partenariat opérationnel avec la SACD et avancer sur la constitution d’un comité artistique / création / stratégique qui réunirait toutes les entités créatives intéressées aux questions de l’export.
Une liste d’organismes a été proposée au Bureau qui a privilégié une option restreinte, avec uniquement les syndicats de producteurs et organismes de gestion collective des droits des auteurs & interprètes.
Hervé Michel propose de présenter ce projet et la liste au CNC et au MEAE pour recueillir leur avis sur cette initiative.

6. Adhésion
Demande d’adhésion : TRACE, représentée par Laurent Dumeau (Prod/Distrib)
Demande de démission :
– Kwaï, représentée par Mathias Herman (Prod/Distrib – lauréat Procirep 2017)
– Tant Mieux Prod, représentée par Emmanuel RYZ (Prod/Distrib – lauréat Procirep 2017)
Le CA valide les demandes à l’unanimité.

7. Questions diverses

Prix export 2018 : le communiqué de presse dont une copie est remise dans le dossier de CA sera envoyé ce jour.

Retenue à la source : Stéphane Fournier a fait parvenir une note aux adhérents pour des retours d’expérience mais avec très peu de réponses à ce jour. Une nouvelle note avec un délai repoussé au 20 février sera adressée prochainement.
Grâce au soutien du Sedpa, quelques réponses additionnelles sont à dénombrer.
TV France a contacté Unifrance et Le Bureau export (de la musique) pour une démarche commune L’objectif est de mobiliser le plus de syndicats et associations pour adresser un courrier commun à Bercy sur les difficultés techniques rencontrées du fait de la retenue à la source.
Par ailleurs, Stéphane Fournier a parlé du sujet au CNC / Loïc Wong qui semble intéressé et souhaite recevoir une note sur les problématiques.

Commissions de travail : des invitations pour la tenue des commissions de travail issues du CA devraient être envoyées prochainement, notamment pour les Commissions Marchés et Communication début mars. Les réunions des commissions financement et numérique, seront dictées par l’avancée des travaux en cours.

Présence :
Présents : Hervé Michel (Président de TV France International)
Jérôme Alby (Mediatoon Distribution), Christophe Bochnacki (Balanga), Emmanuelle Bouilhaguet (Lagardère Studios Distribution), Roch Bozino (Java Films), Sabine Chemaly (TF1 Studio), Marie Congé (GO-N International), Sandrine Frantz (Lukarn), Emmanuelle Jouanole (Terranoa), Caroline Mougey (SND Groupe M6), Christophe Nobileau (Newen Distribution), Céline Payot-Lehmann (ARTE France), Julia Schulte (Francetv Distribution).
Mathieu Béjot (TV France International), Stéphane Fournier (TV France International)
Représentée : Cécilia Rossignol (Gaumont), représentée par Sandrine Frantz
Observatrice : Françoise Petitjean (MEAE)

Prochain Conseil d’Administration :
Le prochain CA se tiendra le vendredi 2 mars 2018 à 9h15, dans les locaux de TV France International.