PGS Entertainment fête ses 10 ans, 10 ans qui ont vu l’émergence d’un nouvel acteur majeur de la distribution d’animation française. Lauréat 2011 avec Le Petit Prince, 2013 avec Les As de la Jungle – Opération Banquise et 2015 avec ALVINNN!!! et les Chipmunks du Prix Export Animation, classé 7eme au rang mondial du Kidscreen Hot50 companies 2017 – derrière des filiales de chaîne, PGS Entertainment, société indépendante française a marqué le marché international de l’animation. Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur ces 10 premières années avec ses fondateurs Philippe et Guillaume Soutter sur les raisons de son succès.

L’entretien

 

TV France international : PGS Entertainment fête ses 10 ans, et vous êtes adhérents à l’association depuis maintenant 8 ans. Quelles avaient été vos motivations pour nous rejoindre ?

 

Philippe et Guillaume Soutter : Tout d’abord nous connaissons très bien les équipes de TV France International depuis longtemps et l’industrie reconnait leurs compétences. Pour nous le choix était évident : c’était l’opportunité d’étendre notre réseau, d’obtenir un support logistique mais aussi un rôle de conseil. Pour une jeune société, avoir à ses côtés la maturité et l’expérience des équipes de TV France nous a aidés à avoir un large panel de perspectives.

 

TV France International : Il y a 10 ans, vous distribuiez deux séries de Method Animation, à savoir Iron Man et Le Petit Prince ; et aujourd’hui vous présentez 20 séries. Quels ont été les axes de développement ?

 

Philippe et Guillaume Soutter : Ce sont nos dix ans, c’est donc l’occasion pour nous de remercier nos partenaires du premier jour, Aton Soumache et Dimitri Rassam, qui ont cru en nous et en notre vision d’une société PGS qui serait spécialisée dans la distribution et dans la jeunesse. Ces deux axes (jeunesse uniquement, distributeurs sans être producteurs) nous ont offert un positionnement unique sur le marché, très avantageux pour les producteurs.

Il y a deux axes qui ont toujours été importants pour Guillaume et moi : l’envie d’aider les grandes marques à se développer et l’envie de travailler avec des producteurs ayant des visions extrêmement ambitieuses. Notre rôle a toujours été d’être au service de cette stratégie, en allant sur moins de projets que les autres (en moyenne deux projets par an) tout en investissant plus que les autres. On a toujours souhaité être sur des grands projets ambitieux qui pouvaient se mesurer aux grands succès américains.  Cela a été notre force de différenciation. Dès le départ, travailler sur le Petit Prince nous a permis de participer au plus gros budget historique animation TV en Europe. Plus récemment, avoir une marque comme Alvinnn!!! et les Chipmunks, coproduit par Technicolor une société française qui se retrouve numéro 1 aux US avec une commande de cinq saisons par Nick est un grand succès. De voir qu’aujourd’hui lanimation française peut convaincre des ayants droits comme Bagdasarian Productions (propriétaire d’Alvin) pour coproduire à leur coté et un énorme pas en avant qui bénéficie à l’intégralité de l’industrie.

 

TV France International : Votre activité d’exportateurs d’animation vous a amenés à ouvrir des bureaux à Barcelone, Los Angeles, Genève et Hong-Kong. Quel bilan tirez-vous de ces ouvertures ?

 

Philippe et Guillaume Soutter : Les bureaux étrangers partenaires sont l’un des atouts majeurs de PGS : ils nous permettent de ne pas être forts uniquement en Europe, mais d’être particulièrement présents à travers le monde. Le bureau de Los Angeles est un exemple puisqu’aujourd’hui nous avons plus de 400 demi-heures placées sur une dizaine de plateformes américaines (Alvinnn!!! et les Chipmunks sur Nickelodeon et Hulu, Les As de la Jungle sur Sprout et Hulu, Miraculous Ladybug sur Netflix, Monchhichi sur Boomerang et Hulu, Zak Storm sur Netflix et Discovery Kids, Playmobil Super4 sur KidsClick, Miss Moon sur KidsClick, et Le Petit Prince sur PrimoTV, Drôles de Petites Bêtes sur DirecTV et Amazon, Ghostforce première option avec Disney), nous positionnant comme un des premiers provider de contenu internationaux aux États Unis hors studios.

Le bureau de Hong Kong a aussi été pour nous l’opportunité de nous implanter en Asie de manière très forte, et d’aider à la coordination avec des ayants droits asiatiques comme Sekiguchi propriétaire de Monchhichi et basé au japon.

Avec nos cinq bureaux répartis partout dans le monde, mais aussi nos 15 langues parlées en interne à PGS, nous remplissons cette mission fondamentale pour nos partenaires.

 

TV France International : Vous attendez de nouvelles séries pour 2019. Quelques mots ?

 

Philippe et Guillaume Soutter :  2019 est une très importante pour PGS, avec le retour de beaucoup de saisons de programmes à succès. Monchhichi (Sekiguchi & Technicolor), qui est un gros succès à l’international débutant bientôt aux États Unis sur Cartoon Network et sur Hulu, revient avec une saison deux. Alvinnn !!! et les chipmunks (Bagdasarian & Technicolor) qui est numéro 1 aux États Unis sur Nickelodeon, mais également présent sur plus de 200 territoires va connaître également une quatrième saison à partir de l’année prochaine, tandis qu’une cinquième va bientôt entrer en production.

Enfin, la deuxième saison de Robin des bois (Method Animation) arrive très bientôt ainsi qu’une nouvelle saison de Zak Storm (Zag & Method Animation).

Les As de la jungle (TAT) reviennent aussi pour une troisième saison.

Au rayon des nouveautés, nous sommes partenaires sur le reboot de Denver (Zag et Method Animation) ainsi que les futurs succès de Technicolor : Dronix, un univers fantastique autour des drones en partenariat avec France Télévisions et Globosat avec Silverlit pour Master Toy et Gus, notre nouveau petit chouchou préscolaire, déjà un grand succès en librairie en train d‘exploser en France et qui, on l’espère, sera un grand succès international dans un genre médiéval encore inédit.

 

TV France International : Quel est votre plus beau souvenir de ces 10 années ?

 

Philippe et Guillaume Soutter : En étant pragmatique, dans un monde aujourd’hui en consolidation, notre plus grande fierté c’est d’être toujours ici. Après, nous sommes à date la seule société dans le monde qui a eu le top 1 et 2 du Mipcom jr screening avec Alvinnn!!! et Miraculous et cela devant les plus grands (Disney, et autres) ; Alvin qui a été en 2016/16 le 2eme programme le plus diffusé aux Etats Unis sur Nick devant la Pat Patrouille est aussi un souvenir extraordinaire. Nous sommes également fiers d’avoir pu aider à construire la franchise Les as de la Jungle, dont le travail a été récompensé par un Emmy Award, première série française d’animation à avoir reçue un tel honneur. D’une manière plus large, notre fierté à tous les deux, c’est que PGS, après 10 ans, est restée cohérente dans sa politique. Nous avons été toujours aux côtés des producteurs, toujours spécialisés dans la jeunesse et toujours là pour les épauler dans les moments précieux en étant jamais en concurrence.

On est fiers aussi après dix ans de représenter une alternative internationale, avec une vision sur le long terme, des investissements importants sur les programmes et l’envie de bâtir de belles choses.

On reste très ouverts sur le futur, et le monde change, mais pour nous la cohérence restera toujours quelque chose de fondamental.

 

 TV France International : Comment abordez-vous les années à venir ?

 

Philippe et Guillaume Soutter : Avec sérénité et excitation ! Sérénité car nous n’avons jamais été aussi forts qu’aujourd’hui, d’une part grâce à un line up 2019 extrêmement fort et des capacités d’investissements redoublées grâce à nos succès des dernières années. Nous avons un bon track record, que ce soit avec les chaînes à travers le monde, dans la construction de la stratégie licensing ou dans les partenariats avec les master toy comme Mattel, Bandai, Silverlit, Giochi Preziosi et beaucoup d’autres. Nous bénéficions aussi d’un accès aux talents plus importants à travers l’ouverture d’un bureau aux États Unis et nous voyons à quel point ils veulent travailler avec nous.

Excitation car nous avons cette chance d’être arrivé à une maturité de notre business plan qui nous donne aujourd’hui la capacité d’investir aux côtés des talents sur des projets encore plus ambitieux que ceux que nous n’avons jamais faits. C’est pour nous le sens de notre métier et de notre développement : pouvoir travailler sur des projets toujours plus fascinants avec la capacité d’offrir à nos partenaires les moyens temps et financiers de développer au mieux.

Pour plus d’info : https://pgsentertainment.com