Depuis sa création, il y a presque 60 ans, le NATPE a déjà connu plusieurs vies ; à l’origine consacré au marché intérieur des États-Unis le NATPE s’est ouvert sur le reste du monde. La National Association of Television Program Executives (NATPE), organise chaque année depuis 1964, deux jours de conférence et de marché de l’audiovisuel, avec 71 participants à cette première édition à New York, et près de 3 000 aujourd’hui à Miami Beach. Depuis les années 1960, le marché de l’audiovisuel a connu de multiples mutations avec des hauts et des bas. Après l’euphorie des années 1990 et la crise des années 2000, le NATPE a su évoluer et s’adapter aux nouvelles configurations du marché de l’audiovisuel.

« Shaping Content Together », « Formons les contenus ensemble » était la devise pour 2019. Cette année, les conférences et le marché se sont déroulés sur un même lieu, l’hôtel Fontainebleau de Miami Beach, il n’y avait ni James Bond, ni Tony Montana, mais plus de 900 acheteurs venus pour l’essentiel des quatre coins du continent américain (40% des Etats-Unis / 40% d’Amérique Latine), et travaillant pour tous types de diffuseurs. Même si ce marché pâtit quelque peu de sa proximité de date avec le MIP Cancun et le Kidscreen, où vont déjà nombre d’acheteurs latino et jeunesse, ainsi que certain de nos adhérents, le NATPE reste un incontournable pour qui veut travailler en Amérique. Ainsi, dans la salle du marché, le pavillon français regroupait 12 de nos membres sous le stand ombrelle de TV France International : Ampersand, ARTE Distribution, Balanga, Film & Picture, Ladies First Distribution, Lagardère Studios Distribution, Lucky You, Mediatoon Distribution, Mediawan Rights, Only Distrib, Xilam Animation et ZED.

Des rencontres avec des acheteurs avaient été organisées pour les délégations internationales (Brésil, Chine, Espagne, France, Japon, Royaume-Uni, Turquie) ; ainsi, les participants français ont pu écouter les responsables des acquisitions, parler de leur stratégie en matière d’acquisitions et de programmation, comme Francisco Morales d’Amazon, Patricia Jason de TV Azteca, Jennifer Vaux de Roku, Eduardo Ruiz d’A&E, Andres Mendoza de Turner, Rodrigo Mazon de Netflix, Facundo de la Iglesiade Flixxo et Maria Luz Zucchella d’Olympusat[1]. Dans un monde de l’audiovisuel en pleine transformation, les acheteurs de plateformes de SVàD et d’AVOD étaient à l’honneur, il faut dire que c’était le sujet le plus discuté cette année encore au NATPE dans les conférences comme dans les couloirs du marché.

Les Amériques sont un marché important pour nous, même s’il peut être compliqué de par l’instabilité politique et économique en Amérique Latine et de par le protectionnisme aux États-Unis, mais on peut être optimiste au vu des chiffres à l’export en hausse ces dernières années en Amérique du Nord (+16.6% en 2017) et en Amérique Latine (+3.3% en 2017)[2].

Aux États-Unis, l’animation française est plébiscitée, c’est d’ailleurs devenu le premier marché devant l’Allemagne. En témoigne le « Teen Choice Award » remis en août 2018 à la série Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir en raison de sa diffusion conjointement sur Nickelodeon et Netflix. Les documentaires français fonctionnent bien en ce moment, grâce en particulier aux plateformes de SVàD, mais ce sont les fictions françaises qui voient leurs chiffres à l’export s’envoler (+30% en 2017).  Des séries comme Versailles, Ainsi soient-ils, Jour polaire, Le bureau des légendes ont déjà trouvé leur public outre-Atlantique.

En Amérique Latine, c’est surtout l’animation française qui marche bien, la concurrence est rude du côté de la fiction entre les télénovelas locales et la mode des soap operas turcs et coréens. Pour ce qui est du documentaire, les chaînes publiques programment de nombreuses productions françaises, mais l’instabilité politique et économique nuit à la régularité des échanges entre la France et l’Amérique Latine.

Nous avons fait parvenir un questionnaire à tous nos membres présents à Miami, n’hésitez pas nous faire des suggestions pour nous aider à mieux préparer le déplacement au NATPE l’an prochain. Le NATPE aura encore lieu en 2020 et en 2021 à l’hôtel Fontainebleau de Miami Beach.


[1] Un résumé de ces rencontres sera publié dans le Compte-rendu de la BDI du NATPE 2019.

[2] L’exportation des programmes français à l’export en 2017, CNC-TV France International, septembre 2018