La 8e saison de Série Series, The European Series Summit, se déroulera du 1er au 3 juillet prochain à Fontainebleau. Série Series réunit chaque année près de 700 professionnels de toute l’Europe autour d’un programme de projections, ateliers et masterclasses. C’est un moment privilégié pour les professionnels qui viennent découvrir les séries européennes de demain, prendre le temps de la réflexion et rencontrer leurs pairs. Marie Barraco, la déléguée générale du festival, revient avec nous sur l’importance des liens entre créateurs et distributeurs.

L’entretien

TV France International : Séries Series est un rendez-vous créé « par et pour les créateurs » européens – auteurs, scénaristes, producteurs… – de séries. Les distributeurs également sont conviés à participer. Quels sont les enjeux pour ces derniers ?

Marie Barraco : Série Series est un lieu de réflexion, de découverte et d’échanges pour les professionnels de la série, conçu notamment pour décrypter les évolutions du secteur et permettre de dégager les lignes de l’Europe des séries de demain. Nous avons la conviction que ce n’est qu’en pensant collectivement et en ayant une meilleure compréhension du secteur et des enjeux de tous les acteurs que peuvent se concevoir des projets ambitieux, innovants, originaux et impactants. L’implication des distributeurs de plus en plus tôt dans le processus de développement des projets en fait des alliés et des partenaires naturels des créateurs. La dimension absolument internationale du marché, le développement des enjeux sur la scène européenne, le rythme effréné du marché, la tension autour des enjeux économiques sont autant de raisons de considérer le rôle central des distributeurs. Or les opportunités d’échanges et de dialogue entre créateurs et distributeurs ne sont pas si fréquentes. Série Series  c’est aussi une occasion de « se poser ». Nous offrons aux distributeurs un point de rencontre avec les acteurs du secteur dans un cadre convivial et bienveillant. Série Series c’est en quelques sortes un marché du développement des séries… Une opportunité unique pour les distributeurs de rencontrer les talents, de se poser grâce à un rythme délibérément estival, de prendre un peu de hauteur et de s’impliquer sur des discussions créatives qui les concernent.

TV France international : Pourquoi intégrer les distributeurs dans le processus créatif ?

Marie Barraco : Les enjeux autour des séries sont plus que jamais globaux. Il nous parait essentiel que toutes les parties prenantes qui interviennent sur une série, de sa création jusqu’à sa diffusion internationale, soient présentes à Série Series et prennent part à une réflexion que nous voulons délibérément collective. Il faut que les différents corps de métiers portent leur voix, qu’ils fassent connaitre leurs enjeux, leurs problématiques, leur vision.

L’objectif de Série Series est de représenter un lieu pour la réflexion, la prise de hauteur, de favoriser la création de séries de qualité en Europe, et bien sûr de contribuer à pousser notre industrie française dans un cadre européen. Si tout part d’un artisanat, de l’envie de raconter une histoire, de faire vivre des personnages, aucune série n’arrive jusqu’au public sans processus de réflexion et dynamique collective. Un événement comme le nôtre crée du lien entre les créateurs et les distributeurs, contribue au dialogue, à l’échange, qui nous semblent essentiels. Les distributeurs apportent une vision globale du secteur, leur expertise est essentielle, et plus les créateurs peuvent les entendre plus nous serons compétitifs et pertinents sur le marché international. Il est également important que les distributeurs qui fréquentent les grands marchés internationaux prennent le temps d’écouter et d’échanger avec ceux qui conçoivent, parce que je le crois, une bonne série, c’est une bonne histoire mais aussi LA bonne équipe, celle qui se choisit, autour du bon projet. Au-delà de l’industrie il y a une question de relations humaines pour créer le contexte propice à l’exercice de la créativité, pour sublimer la compétence de chacun.

TV France International : Tout cela dans le cadre plus général d’un besoin urgent d’une nouvelle organisation de la chaîne création-production-distribution des séries françaises…

Marie Barraco : Le secteur évolue à une vitesse folle. Il est évident que son organisation doit évoluer et s’adapter. Nous faisons office de laboratoire et espérons contribuer à faire bouger les lignes. Série Series c’est l’événement qui part de l’exemple, du concret, pour permettre à chacun d’évoluer dans sa pratique. Chacun y prend ce qu’il veut. Nous mettons en avant une sélection de séries venues de pays structurés différemment, décryptons les méthodes de travail, et l’idée est que chacun puisse y récupérer ce qui lui conviendra. Nous mettons en avant des œuvres derrière lesquelles il y a pour chacune une organisation spécifique. Un modus operandi que chacun en fonction de son expérience pourra reprendre et aménager à sa guise. L’idée n’est pas d’affirmer qu’il n’y a qu’une voie, mais plutôt de mettre en avant l’exemplarité de certaines méthodes pour qu’elles infusent et que collectivement nous apprenions les uns des autres. Ce qu’il en ressort depuis 8 ans, c’est souvent la responsabilisation de chacun dans son rôle et la confiance qui doit régner sur toute la chaîne de création. Confiance et collectif…

TV France International : Des échanges et des rapprochements entre les distributeurs et les créateurs existent déjà mais restent timides. Selon vous, quelles en sont les raisons ?

Marie Barraco : Auteurs et distributeurs, chacun considéré comme étant à une extrémité de la chaîne de création, ont historiquement été loin les uns des autres, les choses évoluent et cela correspond à une réalité, à une logique et à une nécessité. Jusqu’à récemment peu d’occasion d’échanges et de rapprochements existaient, notamment parce que les choses étaient très cloisonnées. Il y avait comme la création d’un côté et le marché de l’autre. Dans le contexte actuel et pour répondre à une demande exponentielle, les choses ne peuvent plus être aussi segmentées. Il faut gagner en temps, en efficacité. Le marché évolue, les mentalités et les événements aussi et c’est tant mieux. Depuis 8 ans et chaque année un peu plus nous observons cette ouverture, ce décloisonnement. Les choses bougent !

TV France International : Vous apportez votre pierre à l’édifice en mettant en place le volet « business » de Série Series, The European Series Summit. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Marie Barraco : Le « Summit » a été mis en place après les premières édition de Série Series pour labelliser une section et des initiatives plus « business » dans le cadre de l’événement. C’est un mix « business/création » dans une atmosphère unique en son genre. Après deux premières éditions très libres et totalement concentrées sur les créateurs, l’écriture et la réflexion, nous avons voulu nous ouvrir aux distributeurs notamment, une population déjà sur-sollicitée par les rendez-vous dans le monde entier et pour lesquels il faut rationaliser le temps en déplacement et apporter quelque chose « de plus ». Nous voulions aussi donner de nouvelles opportunités plus business aux créateurs… et lier ces deux populations sur des initiatives communes. Nous avons donc réfléchi avec notre comité européen, dans lequel figurent des distributeurs et des acheteurs, à des initiatives innovantes, différentes, qui feraient le pont entre création et business. C’est ainsi qu’est né le European Series Summit. Nous y avons développé dès 2015 la présentation de projets en développement (les what’s next), souvent en recherche de distributeurs ou coproducteurs, nous avons également mis en place des outils de networking efficaces pour créer du lien. Chaque année les professionnels qui nous entourent échangent avec nous, nous font part de leurs attentes, de ce qu’ils ne trouvent pas ailleurs. Cela nous permet d’être toujours en réponse à une demande et d’avoir toujours ce pas de côté qui fait une différence. Le contexte nous y aide aussi, il est désormais beaucoup plus facile de revendiquer un événement un peu hybride où l’on apprend les uns des autres, et de placer la création au centre des échanges. Et un peu comme TV France International sait le faire dans ses Rendez-Vous, nous misons beaucoup sur l’humain, et l’atmosphère unique, liés au cadre… quoi de mieux qu’un château et une coupe de champagne après une journée centrée sur les projets, pour rencontrer ses prochains partenaires professionnels et finaliser des deals ?!

A noter : les adhérents de TV France peuvent bénéficier d’un tarif préférentiel jusqu’au 31 mai. pour vous accréditez, cliquez ici