Cela faisait 7 ans que TV France International n’avait pas envoyé un membre de son équipe au NATPE Budapest ! L’année 2019 a donc été l’occasion de retrouver cette belle cité d’Europe de l’Est pour un marché qui s’est tenu du 25 au 27 juin à l’hôtel Intercontinental.

Pour la petite histoire, le NATPE a pris la suite du DISCOP EAST, créé en 1991 et propriété de la société Basic Lead (Patrick Zuchowicki), organisateur par ailleurs du DISCOP Abidjan, Johannesburg et du prochain DISCOP MENA prévu au Caire en Egypte pour décembre 2019.

En 2011 en effet, NATPE a racheté le DISCOP EAST et l’a rebaptisé NATPE Budapest. Ce marché régional qui couvre principalement les acteurs de l’industrie de la télévision en Europe centrale et de l’Est, a été organisé à Budapest en 2012 et 2013, puis a connu deux éditions à Prague (2014 et 2015) avant de revenir à Budapest à partir de 2016.

Selon Gary Mitchell, Directeur des relations clients Europe / NATPE, l’évènement a souffert d’une baisse de fréquentation sur ses éditions praguoises et pour le relancer, il a été procédé à un sondage auprès des participants avec un résultat assez unanime sur une relocalisation à Budapest.

Participation adhérents

Les adhérents ont été très nombreux cette année à profiter de l’offre négociée pour eux par TV France International : 19 participants pour 15 sociétés (APC Studios, Cyber Group Studios, Federation Entertainment, Film & Picture, France tv distribution, Gaumont, Gaumont Television, Kwanza, Lagardère Studios Distribution, Mediatoon Distribution, Newen Distribution, Superights, Studiocanal, Vivendi Entertainment, Wild Bunch), qui ont occupé 10 « meeting tables » et 6 « viewing boxes ».

A titre de comparaison, 9 sociétés adhérentes seulement avait fait le déplacement l’an dernier (About Premium Content/APC, Federation Entertainment, Fighting Spirits, Ladies First Distribution, Mediatoon Distribution, SND-Groupe M6, Studiocanal, Xilam Animation, ZED).

Organisation logistique du marché

Le marché se tient sur deux étages de l’hôtel Intercontinental :

  • Au premier, les « meeting tables » et viewing boxes » qui sont distribuées sur deux espaces : un espace buffet/palier ouvert avec les stands répartis dans plusieurs alvéoles, et un espace fermé, où était situé le stand de TV France international, ainsi que les tables ou boxes occupés par les adhérents, ayant profité de notre offre.
  • Au second étage, se trouvent les suites individuelles et partagées : principalement des grosses sociétés : les majors américaines et européennes, BBC Studios, Warner Bros, MGM Television, A+E Networks, Fremantle, Sony Pictures Television, Viacom International Studios, ZDF Enterprises, la RAI, etc., ainsi que de nombreuses distributeurs turcs (les séries turques fonctionnant très bien sur la zone CEE ! ), Global Agency, ATV, Kanal D International, Calinos Entertainment, et les distributeurs de telenovelas sud-américaines.

D’une manière générale, les adhérents ont apprécié le confort des salles où se déroulait le marché : climatisation, volumes spacieux, moquette épaisse et ambiance feutrée.

Ils ont apprécié également le regroupement des meeting tables des adhérents français, formant presqu’un corner « French pavillon » qui a ajouté de la visibilité aux sociétés françaises représentées.

Quelques points peuvent cependant être améliorés :

  • Des « meeting tables » trop proches, peu propices à des conversations intelligibles ou à la confidentialité des échanges,
  • Un manque de cohérence au niveau de l’attribution des numéros, ne facilitant pas la tâche des acheteurs à la recherche de leurs interlocuteurs,
  • Une signalisation des « meeting tables » à revoir, avec des supports trop réduits pour assurer correctement la visibilité des noms et numéros de sociétés,
  • Quelques points à améliorer également sur la plateforme en ligne de prises de rendez-vous, avec cette année un seul format d’édition disponible .pdf, ce qui est assez peu pratique car on ne peut y ajouter les rendez-vous pris en direct par email, certains acheteurs ne se servant pas de la plateforme. Les responsables, très à l’écoute des demandes, nous ont expliqué qu’ils n’avaient pas eu le temps cette année de développer d’autres formats (Word, Excel), ou export sur Outlook, Google ou iCal, mais qu’ils espèrent que ce sera le cas pour l’an prochain.

Fréquentation et participation acheteurs

Les listes mises à disposition des participants font état de 319 participants inscrits comme exposants, de 49 inscrits comme producteurs et de 426 inscrits comme acheteurs de contenus, représentant environ 200 sociétés en provenance de 52 pays.

Sur l’ensemble des acheteurs participants, 353 proviennent d’Europe centrale et de l’Est (Russie et CEI inclus), soit près de 83% des acheteurs présents.

245 de ces acheteurs, soit 57,5%, représentant des diffuseurs, chaînes linéaires ou plateformes (câble / satellite / mobile / OTT).

Les « pure players » sur la VOD, se sont référencés dans plusieurs catégories différentes (dont « autres »), donc difficile de déterminer leur nombre. J’en ai compté à une dizaine, incluant un représentant de Netflix (acheteur CEE), Decent Go, ivi.ru, Megogo, Olympusat, onet.pl, etc.

D’une manière générale, les adhérents voient le NATPE Budapest comme un marché assez qualitatif sur la zone CEE, qui permet de rencontrer des acheteurs qui ne se déplacent pas toujours sur d’autres marchés comme le mipcom ou le miptv.

La plupart des grands groupes sont représentés :

  • Bulgarie : bTV Media Group, Fox Networks Group Bulgaria, Nova Broadcasting Group,  
  • Croatie : la télévision publique HRT, Nova TV, RTL Croatia,
  • Pays Baltes : les télévisions publiques estoniennes et lettones, All Media Baltics, Kids Network Television, Telia Eesti, Lattelecom, Balticum TV et Telia Lietuva,
  • Hongrie (un très gros contingent de hongrois puisqu’ils sont sur place) : AMC Networks Central Europe, ATV, Digital Media & Communications, Magyar Telekom, la télévision publique MTVA, RTL Hungary, SPT Networks Central Europe, TV2 Media Group, Viacom International Hungary,
  • Pologne : Fox Networks Poland, ITI Neovision, Polsat, TVN, TV Spektrum, Viacom Networks Poland, et la télévision publique polonaise,
  • Roumanie : Antena TV Group, Prima Broadcasting Group, Pro TV,
  • Serbie et ex-Yougoslavie : SBB / United Media, RTV Vojvodine, RTV21, Alsat TV, la télévision publique macédonienne,
  • Slovaquie : Markiza, la télévision publique slovaque et TV Joj,
  • Slovénie : la télévision publique slovène et Pro Plus,  
  • Tchéquie : la télévision publique Ceska Televize, FTV Prima, HBO Europe, TV Nova,
  • Ukraine : 1+1 Media Group, Megogo et TRK Ukraine.

Ainsi que quelques nouveaux venus rencontrés sur place :

  • Relax TV / TV Pohoda sur la Tchéquie
  • Active Family / R.D.F. Entertainment sur la Pologne.

Certains adhérents français notent cependant que la Russie est assez peu représentée, et d’autres déplorent également que les plateformes SVOD ne soient pas plus présentes.

Côté rendez-vous et affluence des acheteurs, les retours des adhérents sont un peu mitigés.

Lors de la préparation du marché, plusieurs adhérents ont fait état de leurs difficultés à obtenir des rendez-vous, en dépit de nombreux démarchages, et du manque de réactivité des acheteurs (même ceux dont ils sont des interlocuteurs réguliers), sans doute très sollicités !

Sur place, ils ont noté une première matinée très calme et dans l’ensemble, assez peu de passage donc de possibilités de rencontres imprévues, même si dans une grande majorité, les rendez-vous confirmés sont honorés.

La faible affluence des acheteurs à certaines périodes du marché s’explique en partie par les screenings des majors américaines organisés le lundi 24 juin (jour (le jour précédant le marché est en effet dédié aux acheteurs seulement) et en parallèle du marché les 25 et 26, au Pushkin Cinema (à 10 mn à pied de l’Intercontinental). Ces screenings (Warner Bros, CBS, NBC, MGM, etc.), qui drainent les acheteurs loin des stands des exposants, étaient déjà l’une des principales raisons pour laquelle TV France International n’avait pas reconduit sa participation en tant qu’ombrelle au NATPE Budapest.

Les organisateurs du NATPE Budapest plaident que ces screenings ajoutent à l’attractivité du marché et permettent d’attirer de nouveaux acheteurs. Ils indiquent par ailleurs, qu’ils tentent de les regrouper au maximum sur la première et seconde journée du marché, afin de perturber le moins possible les rendez-vous individuels.

Conférences et évènements

Le programme des conférences a démarré le lundi 24 juin par une discussion avec la directrice de Studiocanal, Françoise Guyonnet.

Voir sur cette présentation, l’article : STUDIOCANAL’s Françoise Guyonnet on Partnerships, Stories That Travel (worldscreen.com, 25/06/2019).

Entre autres évènements à l’agenda du NATPE Budapest : des discussions sur les coproductions internationales au niveau régional, un panorama de l’audiovisuel sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, les nouvelles tendances et opportunités offertes par l’Amérique Latine, et pour la 4ème année, la compétition PITCH & PLAY LIVE! autour des formats.

En conclusion, les organisateurs du NATPE Budapest ont déjà communiqué sur les dates de la prochaine édition 2020, qui se tiendra du 30 juin au 3 juillet, avec un décalage d’une semaine, pour éviter l’affluence générée par le Championnat d’Europe UEFA de football 2020, dont plusieurs matches doivent avoir lieu à Budapest du 16 au 24 juin.