A l’instar de l’an dernier, lors du prochain Rendez-Vous de TV France International, la délégation internationale la plus importante sera celle des acheteurs espagnols.

Il faut dire que, ces dernières années, Madrid est devenu l’épicentre des productions et des coproductions ibériques grâce au succès mondial de fictions comme La Casa de Papel, Las chicas del cable ou El mysterio del tiempo. ¡Ya está! La Casa de Papel est la fiction non anglophone la plus regardée dans le monde sur Netflix. Les grands producteurs audiovisuels comme Netflix, Paramount, Amazon, Mediapro, Viacom s’enracinent les uns après les autres dans la capitale espagnole en ouvrant des studios et des centres de production. Lors du dernier festival Séries Mania, on pouvait, par exemple, voir en avant-première Hierro, une coproduction franco-espagnole (ARTE/Movistar) distribuée à l’international par Banijay Rights. Ce thriller sera diffusé en France à l’automne sur Arte.

L’économie de l’audiovisuel se porte bien, et, les chaînes et les producteurs locaux achètent de nombreux programmes français. Fiction, animation, documentaire, format, les chiffres à l’export de la production française sont en constante hausse depuis la fin de la crise économique qui a ébranlé l’Espagne, il y a une dizaine d’années.

En matière de fiction, les grands succès hexagonaux ont trouvé leur public outre-Pyrénées. Les séries Candice Renoir et Alice Nevers, le juge est une femme, distribuées par Newen Distributionont très bien marché sur Paramount. Capitaine Marleau, après avoir été programmé sur la chaîne spécialisée Calle 13, est diffusée depuis cet été sur Antena 3. On retrouve Dix pour Cent dans la grille des programmes de Cosmo TV, Le bureau des légendes sur Movistar+, Noces Rouges au Pays basque sur ETB2, Philharmonia sur AMC Networks International Southern Europe, Bad Banks sur Sundance Iberia, u Un village français sur Aragón TV, Euskal Telebista, et Televisió de Catalunya.

L’animation française est bien représentée ; par exemple la RTVE a fait l’achat d’Oscar et Malika, toujours en retard à Kids First Distribution, de Simon à GO-N International ou de Mr Magoo à Xilam Animation. Sur la Televisió de Catalunya, les enfants peuvent regarder Les enquêtes de Mirette (Cyber Group Studios), Pirata & Capitano (Millimages), Les sisters (Samka Productions), Mon chevalier et moi (TeamTO) ou Puffin rock (Superights), sur Euskal Telebista La Cabane à histoires (Dandelooo) ou Code Lyoko (Mediatoon Distribution).

En matière de documentaire, ZED a pré-vendu la série documentaire Pyramides : le mystère révélé(6×47′) à History Channel Iberia, Les mondes disparus (version 52’) à AMC Networks International Southern Europe pour Odisea/Odisseia. Le documentaire Mr. Jack & Dr. Nicholson (2019, 1×52′) distribué par ARTE Distribution, a été acquis par Movistar+. Du côté de l’audiovisuel public, Rhino Dollars, Michael Jackson Gone Too Soon et Les guerres de Coco Chanel ont été achetés par la RTVE à ARTE Distribution.

De plus, les formats marchent bien, Vivendi Entertainment a ainsi vendu le format de docu-réalité Sheep & Celebrities (2015, 12×45’ et 1×80’ – Flab Prod Vivendi), à la chaîne publique espagnole La1 (RTVE). Il a été produit par El Terrat pour une diffusion prévue à l’automne 2019 sous le titre Entre ovejas.

Dans un autre style, le pari de Prodiges est de présenter de la musique classique dans une émission de divertissement grand public, avec un concours de talents ouvert aux jeunes virtuoses du classique. Dans l’hexagone diffusé sur France 2, ce format français vendu par Endemol Shine International à travers le monde a été acheté par la RTVE. Prodigio, la version espagnole de cette émission, a été enregistrée à l’auditorium Miguel Delibes Auditorium à Valladolid et animée par Boris Izaguirre. Une seconde saison est prévue.

Vivendi Entertainment a aussi vendu le format de jeu Guess my Age (2016, 560×40’) pour une adaptation (produit par Bulldog TV), sur la chaîne Cuatro, une version spéciale « célébrités » de ce jeu a même été diffusée en prime time cet été.

Cette année au Rendez-Vous, vous aurez donc l’occasion de rencontrer de nombreux acheteurs espagnols venus en voisin à Biarritz, dont ceux de la télévision publique généraliste RTVE, des télévisions autonomiques (Aragón TV, Euskal Telebista, Televisió de Catalunya), des chaînes spécialisées (AMC, Odisea, The History Channel, Paramount, Blaze…) et des distributeurs (Expressive, Adrenalyn…).