Ce grand marché qui concerne l’Asie, autant celle du Nord que celle du sud-est, a connu sa 20ème édition cette année. Organisé par Reed, la présence de TV France y est constante depuis l’origine et s’illustre au travers de l’un des plus grands stands du marché qui rassemble cette année une trentaine de sociétés adhérentes de TV France, un record.

Les autres grands stands sont celui de la Chine, de Taiwan, de Corée-du-Sud, du Japon ce dernier particulièrement important cette année est très remarquable d’abord par sa taille ensuite par sa décoration particulièrement flashy, étonnante pour ce territoire d’habitants discrets.

L’affluence est au rendez-vous et les allées sont remplies le mercredi et le jeudi. Comme aux Mip, il y a une partie conférence et une partie marché.

Une conférence était notamment donnée par Avril Blondelot de Glance, sur les tendances des séries de fiction asiatiques dans la région.

Alexandre Michelin, invité par l’organisateur avec le soutien de l’ambassade de France au titre de son action chez Spicee, faisait une intervention sur la monétisation numérique

Nos membres adhérents exposants, au nombre d’une trentaine, avec une sur-représentation de l’animation, genre s’exportant bien dans la région, mais également quelques exportateurs de documentaires, de fictions, et des généralistes.

Pour la plupart, l’activité, les rendez-vous, ont été très soutenus pendant les deux jours et demi.

Le ministre de la communication et de l’information de Singapour, Monsieur Iswaran est passé sur le stand le premier matin lors de l’inauguration, ainsi que Monsieur l’ambassadeur de France, Marc Abensour venu comme chaque année, passer un petit moment avec nous. il en a profité pour interviewer quelques exportateurs et rappelé qu’il souhaitait que nous fassions une mise en avant de la fiction française dans la zone. Singapour, ayant été choisi parmi les 37 pays prioritaires des Industries Culturelles et Créatives à l’export, il voudrait que nous avancions dans ce sens.

Antony Chaumuzeau, le Cocac sur place et Charlotte Deflassieux–Viguier ainsi que l’équipe culturelle/audiovisuelle de l’ambassade nous a accompagnés pour la préparation de cette édition et nous tenons à les remercier chaleureusement.