C’est la troisième fois en deux ans qu’une délégation française d’exportateurs de TV France se rend à Mumbai, à l’invitation de l’ambassade et de ses services culturels en collaboration avec UniFrance et FilmFrance.

L’Inde, 1 milliard 300 millions d’habitants, pays merveilleux, est également marché immense et de plus en plus accessible pour nos programmes et contenus. En effet, l’aisance linguistique – l’anglais généralisé, et l’absence de barrières réglementaires à l’importation (vs la Chine) en font un marché de plus en plus convoité.

Certains de nos exportateurs (d’animation notamment) y ont effectués de véritables percées ces dernières années. Le marché s’ouvre désormais doucement aux documentaires et surtout aux formats.

Lors de cette édition, que nous avions organisée en synchronisation avec l’ATF de Singapour pour permettre aux exportateurs de se rendre successivement aux deux marchés, les adhérents ont été particulièrement enchantés de l’accueil et de l’organisation de l’ambassade, « le très bon support qu’offre le bureau local de l’ambassade de France » comme le résume Livia Guffanti de Mediatoon Distribution.

L’avantage majeur de ces rencontres, souligné par les adhérents présents est la disponibilité et la qualité de leurs interlocuteurs indiens. Venus nombreux dès le dimanche, ils ont vraiment joué le jeu, se rendant très disponibles pour nos vendeurs sur place.

Comme le souligne Noémie Bourrié de Millimages « les acheteurs indiens, on les voit très peu ailleurs ». C’est donc une réelle opportunité qu’offre l’ambassade aux exportateurs français. Et Alexandre René de TF1, déjà présent l’an dernier, de rajouter « l’excellente qualité des producteurs pour les remakes et les  formats ».

Ces rencontres prometteuses et efficaces se sont passées, ce qui ne gâche rien, dans la bonne humeur !

Tous les membres de TV France et l’équipe permanente de l’association tiennent à saluer le travail et l’implication de l’équipe de l’ambassade sur place, un grand merci à Reghu Devarraj et Pierre Laburthe sans qui ces rencontres n’auraient pas été le succès qu’elles ont été !