C’est avec une immense tristesse que nous apprenons ce matin la disparition soudaine de notre ami David. 

Peu de gens ont comme lui accumulé une expérience professionnelle d’une telle envergure.

Directeur du cabinet du DG de France 2 au début des années 90, puis directeur de France Culture, du CNC, patron du CSA, DG de Radio France, Conseiller culture et Communication de Lionel Jospin à Matignon, Conseiller médias et culture de François Hollande à l’Élysée, jusqu’à la direction d’Orange Content, membre de TV France, c’est (dans le désordre) quelques-unes des affectations prestigieuses qu’il avait décidé d’embrasser.

Je le connaissais personnellement depuis 1994 et ses années à France 2, début de notre collaboration. 

Evoquons également dans cet exceptionnel parcours, une fibre internationale certaine, avec l’Afrique notamment. Je garde avec émotion le souvenir de nos récentes conversations sur le Rwanda et les actions qu’il convenait d’y mener lors d’une mission où nous devions nous rendre ensemble.

David jetait sur nos métiers dans toutes ses composantes un regard passionné autant qu’une analyse fine et implacable. 

Il gardait par-dessus toute une juvénilité qui le rendait accessible et curieux de toutes choses.

Notre proximité nous avait permis de nous revoir à plusieurs reprises, récemment encore. Il était très attaché aux actions de l’audiovisuel français à l’international et suivait les évolutions de TV France International avec beaucoup de bienveillance.

TV France, son Conseil d’administration, ses adhérents, l’équipe permanente, se joignent à moi pour saluer la mémoire d’un personnage talentueux autant que chaleureux et adressent toutes ses condoléances à sa famille et à ses proches.