En Europe et dans le monde, le dé-confinement se prépare, pays par pays, et selon un calendrier très progressif. A l’heure des premiers bilans et premières évaluations, les analystes évoquent déjà une nouvelle ère post-Covid-19 où adaptation, flexibilité et coopération seront les clés face aux incertitudes et aux risques :

Covid-19: $120BN impact on CE, entertainment content and pro AV spend (www.rapidtvnews.com, 27 avril 2020).

TV industry feeling ‘devastating impact’ as advertisers slash budgets (www.digitaltveurope.com, 16 avril 2020).

Content Creation in a New Era (www.tbivision.com, 1er mai 2020).

Follow your audience (www.c21media.net, 29 avril 2020).

TBI Weekly: Navigating risk as future lockdowns loom (www.tbivision.com, 17 avril 2020).

Alors que les services de vidéo à la demande se sont imposés comme le loisir du confinement, leur succès foudroyant perdurera-t-il ? Digital TV Research annonce 197 millions d’abonnés SVoD en Europe de l’Ouest et un triplement des revenus du marché de l’OTT en Europe de l’Est d’ici 2025, et rapidtvnews.com, que ¾ des foyers aux Etats-Unis sont déjà abonnés à un service OTT, mais les gros players SVoD, comme Netflix anticipent déjà les taux de désabonnement post-crise. SVoD versus AVoD, quel modèle bénéficiera le plus du retour à la normal ?

Western Europe SVOD ‘set to double’ by 2025 as coronavirus boosts numbers (www.digitaltveurope.com, 29 avril 2020).

OTT market in Eastern Europe set to triple by 2025 (www.digitaltveurope.com, 16 avril 2020).

More than three-quarters of US broadband households subscribe to OTT (www.rapidtvnews.com, 28 avril 2020).

Netflix is riding high, but must brace for inevitable post-lockdown churn (www.digitaltveurope.com, 24 avril 2020).

AVOD, SVOD & FTA: What’s next? (www.tbivision.com, mai 2020).

Mais, tandis que la reprise des tournages, émissions, séries ou films, s’avère un vrai casse-tête compte-tenu des consignes sanitaires, il est encore temps de renforcer les liens avec les partenaires commerciaux existants, renouer des liens, parfois distendus, avec certains interlocuteurs, voire, en prospecter de nouveaux avec des propositions commerciales inédites.

Le site de l’ATF (www.asiatvforum.com) publie par exemple une étude sur les nouvelles opportunités que la crise du Covid-19 offre en distribution sur le marché asiatique, alors que 35,40% des diffuseurs sondés sur ce territoire indiquent un changement de leurs besoins lié à la pandémie.

Parmi les nouveaux top-genres recherchés pour remplacer les émissions annulées, arrivent en tête, les fictions TV, puis, sans surprise et ex-aequo, les programmes jeunesse et rediffusions (respectivement 61,50% et 41,50% des demandes), avec en 3ème position les contenus factuels (27,70%), tandis que les principaux critères de choix restent le prix (82,30%), la qualité (60%), le genre (58,50%) et le langage (19,20%).

Opportunities for Relationship Building. Asian buyers look at new strategies to tide over Covid-19 Part III (www.asiatvforum.com, 21 avril 2020).

Asian Buyers Look at New Strategies to Tide Over COVID-19 – Part I (www.asiatvforum.com, 8 avril 2020).  

Asian Buyers Look at New Strategies to Tide Over COVID-19 – Part II (www.asiatvforum.com, 13 avril 2020).

Un bouton « Download the Full List » en bas d’article donne accès à deux tableaux complets des acheteurs interviewés, indiquant les nouveaux programmes introduits dans la grille en remplacement des émissions de flux et du sport, ainsi que les nouveaux contenus pouvant être pris en considération.

Quelques exemples (voir les actus BDI du 20 et 27 avril) :

Pour Cambodian Broadcasting Service – du contenu factuel et de qualité datant de moins de 3 ans,

Pour JY Animation (Chine) – du contenu éducatif,  

Pour Encore inflight Ltd (Hong Kong – droits inflight worldwide) – des documentaires,

Pour MX Player (Inde – droits worldwide) – du esport, des séries de fiction et web-séries,

Pour Spacetoon Indonesia – du contenu factuel sur la santé, les médecines orientales et occidentales et les impacts socio-économiques du Covid-19,

Pour ABC International (Japon) – des mini séries de fiction avec moins d’épisodes,

Pour Astro / Measat Broadcast Network (Malaisie) – des documentaires et du contenu sportif,

Pour ABS CBN Global (Philippines / worldwide) – des longs-métrages fiction, doublés ou sous-titré en anglais,

Pour Cignal TV (Philippines) – des documentaires sur le sport et « behind the scenes », ainsi que des séries de fiction étrangères,

Pour GMA Network (Philippines) – des documentaires et spéciaux TV,

Pour True Visions (Thaïlande) – des longs-métrages, des documentaires et des retransmissions d’évènements sportifs familiers,

Pour True Digital (Thaïlande) – de l’edutainment,

Et bien d’autres…

A lire également sur l’évolution des tendances et les genres devenus les plus populaires :

Dealing with Covid-19: Unpacking lockdown’s effect on viewing habits (www.tbivision.com, 17 avril 2020).

Côté fiction, les demandes sur les valeurs refuges et « nostalgie » (films et séries cultes, rediffusions) à destination d’une audience familiale, coexistent avec une tendance vers le dérivatif, l’évasion et le fantastique.

Exclusive: ‘Fauda’ broadcaster Yes launches Covid-19 network & TVOD service (www.tbivision.com, 6 avril 2020).

TV4 seeks lockdown comedy, escapism (www.c21media.net, 21 avril 2020).

Covid-19 drives apocalyptic drama demand in Europe, crime declines ((www.tbivision.com, 8 avril 2020).

Fantasy drama demand on up in lockdown (www.c21media.net, 8 avril 2020).

Quelques exemples de ventes de fictions françaises annoncées courant avril :

  • Joyn Plus+ en Allemagne et Joint Entertainment à Taïwan sont parmi les nouveaux partenaires internationaux à avoir été séduits par Le Bureau des légendes (2013-2020, 50×52′), distribuée Federation Entertainment, et en ont acquis l’ensemble des saisons.

La cinquième saison (2019, 10×52′) de la série d’espionnage a, par ailleurs, trouvé preneur auprès de SBS en Australie et Sundance (AMC Networks) aux Etats-Unis, qui viennent rejoindre Rialto en Nouvelle Zélande, RTBF, VRT et BeTV en Belgique, SVT en Suède, MTVA en Hongrie, LNK en Lituanie, NRK en Norvège et YLE en Finlande. D’autres accords sur l’Espagne, l’Italie, la Russie, l’Allemagne, la Pologne ou le Danemark, ainsi que plusieurs projets de remake, notamment aux Etats-Unis ou en Corée du Sud seraient en négociations avancées…

  • Fait notable, le diffuseur public japonais NHK vient de faire l’emplette successivement de deux fictions françaises, avec, tout d’abord, l’achat des droits exclusifs de la première saison de Léna, rêve d’étoile (2018, 26×26′), distribuée par Federation Entertainment, qui a débuté sur E-TELE (ETV) le 10 avril, suivi de celui de L’art du crime (2017-2020, 20×60′), distribuée par Gaumont. Cette dernière, une fiction policière se déroulant dans le monde de l’art, a également été achetée par ZDFneo (Allemagne), MHz Networks (Etats-Unis), YLE TV1 (Finlande), Canal 22 (Mexique), Cosmote TV (Grèce), Slovak TV, TVP2 (Pologne) et Fox Crime (Italie).

Côté jeunesse, les demandes sur l’animation, les contenus éducatifs et edutainment sont toujours d’actualité.

A voir également, le lancement par la société de distribution chinoise UYoung d’un nouveau service de SVoD éducatif pour enfants baptisé UKids, ainsi que des acquisitions de contenu pour la plateforme canadienne Kidoodle.TV. Le producteur et distributeur indien Toonz Media Group, annonce, quant à lui, un retard dans le lancement prévu cette année, de ses trois plateformes VoD, Kidsflix (audience cible 5-10 ans), Kidsflix Jr (préscolaires) et Tflix (pour les 8-14 ans).

UYoung launches educational streamer (www.c21media.net, 22 avril 2020).

Kidoodle.TV’s Brenda Bisner on Safe Streaming Amid COVID-19 (www.worldscreen.com, 1er mai 2020).

Toonz animates coronavirus content (www.c21media.net, 22 avril 2020).

Quelques exemples de ventes françaises d’animation annoncées fin mars et courant avril :

  • La série animée Kid-e-Cats (2017-2019, 156×5′), distribuée par APC Kids fait de nouveaux adeptes au Brésil, au Canada et à Taïwan, avec la vente des droits free-TV de la saison 1 à TV Cultura au Brésil, des droits pay-tv de la saison 1 et 2 à Eastern Broadcasting Asia à Taïwan pour sa chaîne Yoyo TV et des droits SVoD de la saison 1 à Radio Canada pour son service Extra/ICI TOU.TV.
  • Didou construis moi… (2019,78×7′), distribuée par Millimages, a été lancée le 15 avril dernier à l’antenne d’Okoo la nouvelle offre jeunesse de France Télévisions et sera diffusée à compter de juin à l’antenne de RTL Telekids aux Pays-Bas.
  • PGS Entertainment, de son côté, communique sur la vente d’Alvinnn!!! et les Chipmunks (2014-2020, 364×11′) à Shanghai Senyu Media en Chine, ainsi que sur le succès de Moominvalley (2019, 26×22′), acquise par de nombreux diffuseurs internationaux. C’est le cas notamment de France Télévisions, ZDF en Allemagne, Rai en Italie, NPO Zapp aux Pays-Bas, RTS en Suisse, Czech TV, ERR en Estonie, MTVA en Hongrie, RTP au Portugal, Once Nino au Mexique, Canal+ et Puls TV en Pologne, Medialaan (DPG Media) en Belgique, kidZone sur les pays Baltes, Talit & Noga en Israël, Jeem TV sur le Moyen-Orient, Qualson en Corée du Sud et Youku en Chine
  • Tout juste achevée et déjà sur les rails, la nouvelle série animée distribuée par Superights, Les blagues de Toto (2020, 52×13′), a été acquise par Discovery Kids (MENA), RTBF en Belgique, RTS en Suisse, RTI en Côte d’Ivoire et kidZone sur les pays Baltes.
  • Enfin Xilam Animation, qui a misé sur l’Europe du Sud (Grèce, Portugal et Turquie), signale un accord d’une centaine d’heures d’animation et contenu éducatif signé avec le Portugal, soit 80 heures vendues à la RTP, incluant Coache-moi si tu peux (2018-2019, 52×13’), Les Dalton (2009-2015, 189×7′ et 2×26′ ou 65×26′) et Athleticus (2017-2018, 60×2’15 »), et 25 heures à Dreamia pour sa chaîne payante Biggs dont, Hubert & Takako (2015, 78×7’ ou 26×26’) et Moka (2019, 78×7′).

Athleticus, les saisons 1 et 2 de Flapacha, où es-tu ? (2011-2014, 104×13′ ou 52×26′), les saisons 2 et 3 de Zig & Sharko (2016-2019, 78×7′), Si j’étais un animal… (2017-2018, 52×5′), Paprika (2017-2018, 75×7′ et 11×2′), et Oggy et les cafards – le film (2013, 80′), ont été acquises par l’ERT en Grèce sur des droits en clair et VOD.

Par ailleurs, la saison 5 d’Oggy et les cafards (2017-2018, 78×7′), ainsi qu’Oggy et les cafards– le film, ont été vendus à WarnerMedia en Turquie, tandis qu’Athleticus et Moka sont allées à Minika Cocuk en Turquie.

Plusieurs tendances sur le factuel : les documentaires sur le sport et les archives de sport, le lifestyle, les sujets de vulgarisation scientifique et d’ingénierie, nature et animalier, ainsi que les thématiques, plus que jamais d’actualité, autour de l’environnement et des changement climatiques, ont le vent en poupe !

Egalement notés le lancement, prévu le 27 mai, de 2 nouvelles chaînes, Sky Nature et Sky Documentaries, et l’expansion à l’international du service AVoD Watch4 (Video Solutions).

Bennett outlines needs for new Sky nets (www.c21media.net, 27 avril 2020).

Schedule Watch Profile: Watch4 – International (www.c21media.net, 21 avril 2020).

Discovery UK seeks ‘evergreen’ content (www.c21media.net, 22 avril 2020).

BeIN Sports launches archival VoD (www.c21media.net, 27 avril 2020).

How’d They Do That? (www.worldscreen.com, 22 avril 2020).

TBI Factual: Why streamers might affect the climate change message (www.tbivision.com, 25 mars 2020).

Quelques exemples de ventes françaises sur le factuel annoncées fin mars et courant avril :

  • Prime Entertainment Group a conclu un accord avec Bennett, Coleman & Company (Times of India) sur la vente d’Ultimate Countdown(2015-2017, 28×45′) et Director’s Short Cut (2015-2017, 227×4′), pour une diffusion sur Zoom Entertainment Network. Le distributeur annonce par ailleurs, la signature d’un accord de reconduction pour la série documentaire Les grands réalisateurs d’Hollywood (2011-2018, 78×26’) avec D-Smart en Turquie à destination des chaînes MovieSmart.

Bonne lecture !