Conscients des difficultés actuelles que vous rencontrez suite à l’épidémie du Covid-19, les aides à l’export du CNC et l’AIG de TV France International évoluent.

1. Les aides à la promotion et à la vente à l’étranger des programmes audiovisuels

Ces aides sont destinées à couvrir une partie des dépenses engagées pour promouvoir les œuvres audiovisuelles à l’étranger.

A ce jour, seule une partie du budget a été consommée. Pour répondre à vos besoins d’aides sur l’année 2020 et afin d’éviter que cette aide ne soit remise en cause à l’avenir, nous vous invitons vivement à déposer vos dossiers de demandes au cours du 2ème semestre 2020.

Les aides à l’export du CNC se divisent en deux catégories :

  • L’aide automatique

Ces aides sont attribuées tout au long de l’année, au fur et à mesure de la réception des dossiers.

Attention : Pour l’année 2020, les dossiers doivent être impérativement déposés avant le 15 novembre 2020.

  • L’aide sélective

L’aide sélective concerne les demandes qui s’inscrivent dans le cadre de la promotion des programmes à l’international : site internet, web marketing, guides de style et opérations spéciales.

Cette liste est non exhaustive et vous pouvez y joindre toute autre demande qui s’inscrirait dans le cadre de la promotion des programmes à l’international.

Enfin, les programmes inscrits sur les plateformes digitales sont éligibles à une prise en charge de 50% par programme.

Ainsi, vous pouvez demander une prise en charge de 50% des programmes inscrits dans Screenopsis dans le cadre des Screens ou du Rendez-Vous Biarritz digital.

Votre contact au CNC : Guillaume Galoyer

Votre contact chez TV France : Frédérique Juanico

2. L’AIG de TV France

Nous acceptons désormais, et jusqu’à la fin de l’année 2020, les demandes d’AIG pour les frais d’inscription des marchés en ligne (accréditations, stands virtuels et sessions de pitchs) auxquels vous avez participé depuis le 1er janvier 2020. Ces marchés peuvent s’être déroulés en France mais ils doivent néanmoins garder une dimension internationale.

Le plafond est aussi relevé à 2 000 € par société dans la limite de 1 400 € par opération et le nombre d’opérations passe de 4 à 6. Nous restons aussi ouverts aux suggestions de prise en charge.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes idées/suggestions que nous étudierons ainsi que pour de plus amples informations.