La « Maison de l’export » : la première fois que nous l’avons entendu prononcée ainsi, c’était dans l’enceinte du ministère de la Culture, en début d’année.

Elle a été depuis mentionnée plusieurs fois notamment par notre nouvelle ministre, Roselyne Bachelot-Narquin. Ce nouvel hébergement pour notre industrie devient donc réalité, et nous nous organisons à présent pour en définir l’architecture et l’aménagement de manière concrète. D’autant que pour rendre la demeure encore plus attractive, le CNC nous promet lorsqu’elle sera édifiée, 3M€ de subventions supplémentaires pour des actions communes, en sus de nos budgets de fonctionnement respectifs, a priori sanctuarisés.

L’exercice mérite d’être mené dans ces temps troublés, d’incertitudes et de questionnements.

Pour disposer convenablement de cette colocation, il faut que nous définissions le projet et l’organisation d’un nouveau futur organisme réunissant le nôtre, TV France International et Unifrance qui depuis des décennies préside aux destinées de la promotion du cinéma français dans le monde.

Vous-mêmes, nos membres connaissez bien cette nouvelle frontière de TV France, dont nous parlons souvent et depuis des années en Conseil d’administration, en Commissions de travail, en Assemblée générale. Et pour vous, exportateurs aguerris par la connaissance du milieu international, elle revêt un sens, un avantage, une logique évidente : face à des marchés de plus en plus concurrentiels, aux catalogues diversifiés et volumineux des autres pays, nous sommes d’autant mieux armés pour faire plus et élargir le cercle de notre soft-power, que nous affronterons ensemble – contenus télévisuels et cinématographiques de concert  –  la rigueur de nos compétiteurs.

A ce jour, nous Français sommes les seuls à maintenir une approche différenciée que la tradition justifiait peut-être mais que les plateformes notamment, ou encore le succès et la puissance créative des séries TV sont en train d’effacer. Nombre de producteurs et productrices produisent désormais pour la TV et le cinéma ; nos programmes de fiction, d’animation, de documentaires, gagneraient à être mieux promus dans le monde. Se réunir répond à ce but, et à bien d’autres encore. Ensemble à l’avenir sous une même bannière, TV France et Unifrance se complètent, soutiennent et font la promotion de l’ensemble de la chaîne des métiers de l’audiovisuel à l’international.

Nous allons proposer à la prochaine réunion du Conseil d’administration, un projet et une méthodologie pour travailler à cette nouvelle frontière et parvenir à des résultats concrets en collaboration avec Unifrance, dans les meilleurs délais. Notre objectif est d’être prêt dès que possible en 2021 pour être plus fort ensemble lors de la reprise que nous appelons tous de nos vœux.

Ce travail se fera dans le périmètre des actions de soutien que nous nous devons de poursuivre auprès de vous. Il se fera donc dans le maintien d’un budget dédié, comme préservé depuis la création de notre association.

Il se fera aussi en respectant nos différences, en accueillant les forces et les savoirs faire de l’une et l’autre des deux organisations et ce qu’elles peuvent mutuellement s’apporter comme progrès pour nos actions sur les marchés internationaux.

Souhaitons-nous un excellent emménagement !